EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««
 › 
 › 
 › 

NAS

  • Nom : NASIR BIN OLU DARA
  • Prénom : Jones
  • Date de naissance : 14/09/1973
  • Lieu de naissance : Long Island, États-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Nas n'a pas attendu sa querelle avec Jay Z pour se faire connaître. Le rappeur new-yorkais s'est imposé dès son premier album, "Illmatic", en 1994, comme une figure incontournable du hip-hop East Coast avec son flow maîtrisé et ses lyrics aiguisés. L'album "Hip Hop is Dead" sort en 2006.

Evènements

2007 - Album - Greatest Hits

1996 - Album - It Was Written

2003 - Film - Uptown Girls

2006 - Album - Hip Hop is Dead

2008 - Album - Untitled

1994 - Album - Illmatic

1999 - Album - Nastradamus

Biographie

L'enfance de Nas

Dès sa plus tendre enfance, Nas ir bin Olu Dara Jones baigne dans un milieu propice à l'éveil musical. Son père n'est autre que le jazzman Olu Dara. Son oncle Jabari Jones était un des trois rappeurs de Bravehearts et son grand-père était chanteur de folk.

Né le 14 septembre 1973 à Long Island, le petit Nas ir grandit dans le Queensbridge. Un quartier qui lui colle à la peau, dont il retranscrit l'atmosphère et les odeurs dans ses albums. Dès 9 ans, Nas  traîne dans les rues, puis abandonne l'école et se consacre au rap. Loin des cours, il se plonge pourtant dans la littérature, étudie en autodidacte l'histoire du hip-hop, la culture africaine, la théologie ou la musique. " Nas tradamus"

Un temps breakdancer, Nas se fait remarquer en 1991 pour son featuring sur "Live at the Barbecue" de Main Source. Repéré par la figure montante de la Côte Est, MC Serch, il signe pour ce dernier le titre "Halftime" en 1992. Deux ans plus tard, il enregistre son premier album, "Illmatic". Grâce à son duo avec Lauryn Hill, "If I Ruled the World", sur l'album "It Was Written" (1996), Nas rencontre un plus large public.

Parallèlement, il crée The Firm avec Foxy Brown, Cormega et AZ. Mais le groupe ne survivra pas aux frasques de la rappeuse Foxy Brown. Nas revient en solo en 1999 avec deux albums, "I Am..." et " Nas tradamus", un succès commercial mais un échec critique.

En 2001, le rappeur vit une terrible année, entre le décès de sa mère et les attaques répétées de Jay Z, notamment sur le morceau "Takeover" (extrait de "The Blueprint"). Son rival consacre en grande partie son cinquième opus "Stillmatic" à cette guéguerre. Les deux stars du rap US finissent par enterrer la hache de guerre en 2005 lors d'un concert collectif.

Son dernier album paru en 2006, "Hip Hop is Dead", le premier à paraître sur le label Def Jam, dénonce sans fard le rap bling bling à la 50 cent . Nas reste une valeur sûre.