EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Le 5H - 9H «««

CYPRESS HILL

  • Date de naissance : 30/11/1987
  • Lieu de naissance : Los Angeles, Californie
  • Nationalité : Américaine
  • Rien ni personne n'aura pas empêché Cypress Hill de devenir l'un des plus originaux - voire grands - groupes de rap. Formé à la fin des années 1980 en Californie, Cypress Hill met tout le monde d'accord avec son hip-hop lourd aux accents rock, reggae et sa touche latino.

Evènements

1991 - Album - Cypress Hill

2001 - Album - Stoned Raiders

2006 - Album - Greatest Hits From The Bong

Biographie

S'il existe un groupe de hip-hop ouvert à tous les styles de musique, c'est bien Cypress Hill . Lâchés par un des membres de leur premier groupe, DVX, le mexicano-cubain B-Real (Louis Freese), le cubain Sen Dog (Senen Reyes) et l'italo-américain DJ Muggs (Lawrence Muggerud) décident de rebaptiser leur groupe du nom d'une rue des environs de South Gate (Californie).

Dès leur premier album éponyme en 1991, leur formule inédite (profondément ancrée dans les racines latinos et piochant dans le rock indé) séduit. Deux milLions d'exemplAIRes sont écoulés et ce n'est que le début : le groupe aurait vendu plus de 17 milLions d'albums. Un beau score pour ce qui n'est encore que du hip-hop underground. Deux ans après, ils remettent ça avec "Black Sunday", contenant le tube "Insane the Brain". Le groupe se fait aussi remarquer car ses membres sont de fervents militants pour la légalisation de la marijuAna, surtout Muggs, son leader.

Ces bads boys n'en demeurent pas moins plus peace que les accros du gangsta rap. Pour le troisième album, "Temples of Boom" (1995), un nouveau membre est intégré à la fine équipe, Eric Bobo, l'ancien percussionniste des Beastie Boys. Alors que Sen décide de quitter le groupe, DJ Muggs et B-Real se concentrent sur leur carrière solo. Le premier sort en 1997 "Muggs Presents the Soul Assassins", et le second se lance dans un marathon de featurings (Busta Rhymes, LL Cool J, Dr. Dre, Nas...). Le quatrième opus, sobrement intitulé "IV", sort finalement en 1998. Deux singles tournent en boucle : "Tequila Sunrise" et "Dr Greenthum".

Excités par leurs nombreuses collaborations (House of Pain, Rage Against the Machine, Deftones, Pearl Jam...), les Cypress Hill réalisent en 2000 un double album, "Skull & Bones", une face rap, l'autre rock. En bons petits malins, deux singles radios sont prévus selon l'orientation musicale : "Rock Superstar" et "Rap Superstar". Mais à force de taquiner le rock, le groupe essuie un échec avec "Stoned Raiders", l'année suivante. Du coup, il s'oriente vers le reggae pour "Till Death Do Us Part" (2004). Mais les fans réclament la fusion originelle de Cypress Hill , fruit de son succès. La suite très attendue au best of "Greatest Hits from the Bong"(2005) va se concrétiser dans la sortie d'un nouvel album, attendue cette année.