EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» #LeBuzz NRJ Réunion «««

JULIAN PLENTI

  • Nom : PAUL JULIAN
  • Prénom : Banks
  • Date de naissance : 03/05/1978
  • Lieu de naissance : Clacton-on-Sea, Royaume-Uni
  • Nationalité : Américaine
  • Paul Julian Banks de son véritable patronyme, l'Anglo-américain Julian Plenti naît le 3 mai 1978 à Clacton-on-Sea, Essex, Angleterre. Artiste de rock alternatif, il a été le chanteur principal, l'auteur de certaines pièces et le guitariste du groupe Interpol avant de s'envoler en solo.

Evènements

2009 - sortie de l'album "Julian Plenti is...skyscraper"

Biographie

Un jeune globe-trotter passionné de hip-hop

Originaire du Royaume-Uni, la famille de Julian Plenti quitte l'Angleterre quand le petit garçon n'avait que trois ans. Ils se sont d'abord établis à Bloomfield Hills, dans le Michigan, Etats-Unis avant de se rendre en Espagne puis au Mexique.

C'est à Mexico que le jeune homme s'initie à l'art de la scène en jouant dans diverses productions théâtrales dont une comédie musicale.

Après le lycée, Julian Plenti fréquente l'université de New-York où il étudie l'anglais et la littérature comparée. Après l'obtention de son diplôme, il travaille pour différentes magazines comme Interview et Gotham.

Plus tard, il choisira de travailler dans un café pour avoir plus de temps à consacrer à la musique. Passionné de hip-hop, il travaillera également en tant que DJ sous le pseudonyme DJ Fancypants. L'aventure Interpol initié avec Daniel Kessler

Julian Plenti acquiert son nom d'artiste en 1996, l'année où il commence à se produire en solo en jouant du Tobacco Road ou du Knitting Factory.

En 1998, lors d'un passage en France, il se fait inviter par le guitariste d'Interpol Daniel Kessler à rejoindre son groupe. Après mûre réflexion et après avoir entendu un morceau de la formation, Julian Plenti adhère à l'aventure Interpol. Il devient alors le chanteur du groupe.

Pour sa voix, son style et ses paroles de chansons, beaucoup le comparent à Ian Curtis de Joy Division ou encore à Richard Butler de The Psychedelic Furs.

Mais l'artiste, voulant s'affirmer comme il est, n'a jamais apprécié toutes ces comparaisons. En tout cas, il a participé à la naissance des albums d'Interpol « Our love to admire » et « Turn on the bright lights, antics ». Pour une carrière solo

A côté de la popularité d'Interpol, Julian Plenti continue à écrire et se produire en solo. D'ailleurs en 2003, l'artiste s'accorde une année sabbatique pour mieux se concentrer sur son aventure solo.

Trois ans plus tard, il reprend ses compositions d'antan et enrichit son répertoire de nouvelles chansons. Entre temps, le chanteur tente de nouvelles expériences en recourant aux merveilles de la technologie.

En 2008, il fait appel à certains de ces compagnons musiciens pour l'aider à l'enregistrement de son premier opus solo. Dans les rangs, on retrouve Sam Fogarino, batteur d'Interpol, puis Mike Stroud de Ratatat, Striker Manley de Stiff Jesus et Charles Burst de The Occasion.

Le fruit de cette collaboration n'est autre que l'album de rock « Julian Plenti is...skyscraper » dans les bacs en été 2009.