EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

RUN DMC

  • Prénom : Run dmc
  • Date de naissance : 30/11/1981
  • Lieu de naissance : New-York, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Formé à Hollis dans le Queens, New-York, États-Unis en 1982, Run DMC est l'un des premiers groupes de rap de l'histoire à l'origine du hip hop hardcore. Le trio est constitué de Jason Mizell connu sous son nom de scène Jam Master Jay, de Darryl McDaniels alias DMC ainsi que de Joseph Simmons surnommé Run.

Evènements

1983 - "It?s like that", sortie du single

2001 - sortie de "Crown royal"

2002 - mort de Jam Master Jay

Biographie

Du rap

C'est Joseph Simmons qui commence l'histoire. Très jeune, son frère Russel Simmons l'initie au rap. Il excelle dans la tchatche et acquiert le surnom de Run pour sa rapidité.

Son frère le présente au rappeur Kurtis Blow avec qui il travaille en tant que DJ.

De retour dans sa ville, il impressionne son ami Darryl McDaniels avec ses démonstrations et cherche à le persuader de rapper avec lui.

Même si Darryl McDaniels ne montera pas tout de suite sur scène, il commencera à écrire et composer quelques titres.

A l'époque Jason Mizell était parmi les DJ les plus fameux de leur ville. Une fois, Russel Simmons et Darryl McDaniels ont rappé devant lui, le courant passe bien entre eux et depuis les trois amis sont devenus inséparables.

Par la suite Run DMC est né. Au début des années 1980, le trio signe un contrat avec Profile Records et passe à l'enregistrement de leur single « It's like that » en 1983.

Le succès est immédiat et phénoménal même s'il est classé 15ème au R&B charts. Le son dégagé par « It's like that » a été une révolution dans le hip hop.

Agressif et arrogant, il impressionne avec ses rimes plus libres et ses beats percutants. Et encore du rap

Forts de leur succès, ils enregistrent leur album éponyme en 1984. « Run-D.M.C. » cartonne et deviendra au fil du temps le premier album classique de rap.

Après Run DMC est engagé par la maison de disques Def Jam, son directeur Rick Rubin les emmène pour le Fresh fests, la première tournée rap américaine.

Le jeune public est impressionné par leur mode vestimentaire: jeans noirs, vestes, Adidas blanches et chapeaux, découvre leur genre musical.

Après le succès du premier album, Run DMC passe en 1985 à la réalisation de « King of rock » son deuxième opus.

La fusion de rap et de rock est évidente dans les hits singles « King of rock » et « Can you rock it like this ».

Le clip de « King of rock » fait des ravages sur MTV et la Chanson sera considérée comme le plus gros hit du trio, d'ailleurs leur album est sacré disque de platine.

Par la suite Run DMC est invité au fameux concert Live Aid, parmi les artistes ils étaient les seuls rappeurs. Toujours du rap et du hip hop mais...

En 1986, le public a droit a un troisième album hors de pair « Raising hell » avec d'autres singles aussi réussis tels que « My adidas » et « Walk this way » une reprise d'Aerosmith .

Là encore, c'est le succès fou, « My adidas » grimpe aux top 5 du Billboard hot 100 et la vente remonte à 3 millions d'exemplaires, c'est la première fois dans l'histoire du rap.

Le groupe va même signer un contrat de 1,6 millions de dollar avec l'industrie de baskets Adidas et « Raising hell » sera considéré comme l'élément déclencheur de l'âge d'or du hip hop de 1986 à 1994.

Seulement la popularité du groupe décline petit à petit. En 1990, Run DMC sort « Back from hell » leur cinquième album.

Après le groupe passe une période de crise. Run est impliqué dans une histoire de viol et DMC est alcoolique.

Les deux hommes se tourneront vers le christianisme et Run DMC sortira en 1993 « Down with the king », album couvert d'or.

Après un break de quelques années, Run DMC revient en 2001 avec l'album « Crown royal ». La mort de Jam Master Jay abattu en 2002 à la sortie d'un studio précipite la fin du groupe.