EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Party Run «««

MARIE DENARNAUD

  • Nom : MARIE
  • Prénom : Denarnaud
  • Date de naissance : 01/01/1978
  • Lieu de naissance : France
  • L'actrice Marie Denarnaud suit un parcours remarquable depuis le début des années 2000. En quête de reconnaissance, elle démontre au public ses nombreux talents en tant que comédienne. Depuis son grand rôle dans « Les corps impatients », elle s'immisce facilement dans la peau d'un personnage, allant d'une jeune fille sensible à la femme forte et battante. Marie Denarnaud continue progressivement son ascension dans le monde du 7ème art.

Evènements

Biographie

Un début impressionnant

Née le 1er janvier 1978, la française Marie Denarnaud sort du Cours Florent à l'âge de 21 ans. Elle se forme sur scène en participant à des pièces de théâtre de Rimbaud et de Molière. La jeune femme débute véritablement sa carrière avec des téléfilms.

Dès l'année 2000, elle joue dans le film « T'aime » de Patrick Sébastien où elle est l'héroïne principale. Elle y incarne une jeune fille violée qui doit refaire face à son agresseur afin que les deux personnes puissent guérir de leurs blessures respectives.

Elle enchaîne ensuite avec « Chaos » de Coline Serreau en 2001. La même année, elle donne la réplique à Charlotte Gainsbourg dans « Ma femme est une actrice » de Yvan Attal. A partir de l'année 2002 et jusqu'en 2004, elle entre dans le personnage d'une religieuse dans la série télévisée intitulée « Soeur Thérèse.com », créée par Michel Blanc.

Cependant, le grand public la découvre réellement dans le film « Les corps impatients » de Xavier Giannoli, sorti en avril 2003. L'actrice y incarne un des personnages clés. D'ailleurs, c'est à travers ce film dramatique qu'elle révèle au grand jour ses qualités d'actrice.

Deux ans plus tard, Marie Denarnaud est appelée à jouer dans le téléfilm « Lucile et le petit prince » de Marian Handwerker. Elle y incarne une épouse et mère heureuse jusqu'au jour où elle apprend la maladie congénitale de son fils.

L'actrice s'illustre également dans la comédie française intitulée « Akoibon » d'Edouard Baer ainsi que dans le film historique « Nuit noire 17 octobre 1961 » d'Alain Tasma, tous sortis en 2005. Une carrière en bonne voie

L'année 2007, Marie Denarnaud figure dans la série télévisée « Merci, les enfants vont bien ». Elle y remplace Mélanie Thierry, en incarnant Isis durant les saisons 2 à 4. Elle apparaît également dans le feuilleton de huit épisodes intitulé « Le réveillon des bonnes ».

La jeune femme continue son apparition sur les écrans avec « Nos retrouvailles » de David Oelhoffen. Présenté en avant première mondiale à Cannes au cours de la 46ème Semaine de la critique, ce film sort officiellement en 2007.

Un an plus tard, « Nos retrouvailles » reçoit plusieurs récompenses dont le Trophée du premier scénario avec le Centre national cinématographique ainsi que la distinction spéciale Best First Feature Film lors du Festival de Rome. Toujours en 2008, Marie Denarnaud participe dans le film « Les liens du sang » de Jacques Maillot. Elle y joue aux côtés de François Cluzet ainsi que de Guillaume Canet.

En 2009, la jeune actrice apparaît dans le téléfilm intitulé « Le commissariat », réalisé par Michel Andrieu. Marie Denarnaud se glisse sous la peau du personnage dénommé Germaine Louveau. La comédienne figure également dans le court-métrage intitulé « La librairie de Schrödinger » de Christophe Beauvais et Claire Vassé cette même année. Un retour aux sources

A partir de l'année 2010, Marie Denarnaud renoue avec le théâtre. Aussi, elle monte sur scène au théâtre de Marigny dans la pièce « Le donneur de bain » de Dorine Holler. La jeune femme n'abandonne pas pour autant la télévision. Elle apparaît ainsi dans le téléfilm « Fais danser la poussière » de Christian Faure où elle se glisse dans la peau de Rose.

Elle enchaîne ensuite avec le téléfilm à huit épisodes intitulé « Les vivants et les morts » de Gérard Mordillat. Elle y est l'héroïne principale en incarnant Dallas et joue aux côtés de Robinson Stévenin, Rudi. L'histoire relate la vie de couple de Rudi et Dallas, qui se trouve bouleversée suite à la fermeture d'une usine, principale source de revenu des habitants de la petite ville où ils vivent.

En 2011, Marie Denarnaud joue dans  la pièce s'intitulant « L'amour, la mort, les fringues » de Nora et Delia Ephron au théâtre Marigny. La mise en scène de la pièce est assurée par Danièle Thompson.

La comédienne figurera également dans le film « Les adoptés » de Mélanie Laurent. Elle y donne la réplique à une belle brochette de  talentueuses comédiennes dont notamment Florence Foresti, Denis Menochet, Clémentine Célarié ainsi que Mélanie Laurent.