EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

VALéRIE BONNETON

  • Nom : VALéRIE
  • Prénom : Bonneton
  • Date de naissance : 05/04/1970
  • Lieu de naissance : Somain, France
  • Nationalité : française
  • Plébiscitée par le public, saluée par les critiques, Valérie Bonneton est une actrice hors pair. Particulièrement attirée par le théâtre et le cinéma d'auteur, cette actrice dotée d'une forte personnalité a marqué à sa façon le cinéma français. Primée d'un Molière grâce à sa participation dans la pièce « Le Dieu du carnage », cette ex-compagne de François Cluzet a également été remarquée dans la série « Fais pas ci, fais pas ça ».

Evènements

Biographie

Ses débuts sur les planches

Valérie Bonneton est née à Somain dans le nord de la France le 5 avril 1970. Vouant très tôt une passion pour la comédie, elle quitte sa ville natale pour intégrer le cours Florent. Pour davantage développer ses acquis, elle s'inscrira par la suite au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique.

Décrochant son diplôme du CNSAD à l'âge de 26 ans, Valérie Bonneton se lance dans une carrière de comédienne. Elle fait ses débuts sur les planches en 1991, dans la pièce d'Aimé Césaire, intitulée « La tragédie du roi Christophe ».

Elle sera régulièrement invitée par plusieurs metteurs en scène pour interpréter divers rôles. On la retrouve notamment sous la direction d'Antoine Vitez dans « Le mariage de Figaro » en 1992 ou encore dans le « Le Cid » mis en scène par Francis Huster en 1993.

Parallèlement à ses prestations sur les planches, Valérie Bonneton entame également une carrière au cinéma. Après avoir participé à « La vie parisienne », un court-métrage réalisé par Hélène Angel en 1995, elle fait ses premiers pas au grand écran dans « Love etc. ».

Jouant aux côtés du couple Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg, la belle brise définitivement l'anonymat grâce à ses excellentes prestations. Cette expérience dans le septième art la convainc de continuer dans le milieu.

C'est ainsi qu'elle enchaîne les tournages dans les studios. On la voit par exemple dans « Jeanne et le garçon formidable » en 1998 ou encore « Mookie » également tourné en 1998 et réalisé par Hervé Palud. Entre le cinéma et la télévision

En 2000, Valérie Bonneton signe avec Olivier Assayas, pour participer dans le film « Les destinées sentimentales ». Le casting de cette adaptation du roman éponyme de Jacques Chardonne, inclut également Isabelle Huppert, Charles Berling et Emmanuelle Béart.

Trois ans plus tard, elle donne la réplique à Edouard Baer et Isabelle Nanty dans la comédie « Le Bison ». Elle collabore ensuite avec la réalisatrice Isabelle Mergault pour « Je vous trouve très beau », livré en 2005.

L'actrice y incarne le rôle de Maître Labaume et joue aux côtés d'acteurs de renoms dont Michel Blanc. Cette comédie dramatique explose au box-office et enregistre plus de 3 millions d'entrées. Malgré une carrière bien remplie au cinéma, ce film ne permet pas à Valérie Bonneton de se démarquer. C'est pourquoi, elle décide de s'ouvrir vers de nouveaux horizons et s'oriente vers la télévision.

Après avoir tenu quelques rôles mineurs dans les séries « Vénus et Appollon » en 2005 ainsi que « Chez Maupassant » en 2007, elle obtient la consécration grâce à « Fais pas ci, fais pas ça » sorti la même année. Diffusée sur France 2, la première saison de cette série déjantée conçue par Thierry Bizot et Anne Giafferi, permet de dévoiler au grand jour le fabuleux talent de la belle Valérie Bonneton. « Le Dieu du carnage »

Ex-compagne de l'acteur français François Cluzet, Valérie Bonneton se fait un temps discrète. Elle préfère se consacrer à sa famille, particulièrement à ses enfants. En 2008, elle revient sous les feux des projecteurs pour la pièce « Le Dieu du carnage » créée par Yasmina Reza.

Décrochant le rôle d'Annette Reille, Valérie Bonneton donne le meilleur d'elle-même sur scène. Grâce à ses bouleversantes prestations, elle remporte le Molière de la comédienne dans un second rôle, décerné en 2008.

Deux ans plus tard, elle tourne pour la télévision, dans la troisième saison de « Fais pas ci, fais pas ça ». Au cinéma, le public la redécouvre dans le long-métrage « Les petits mouchoirs », où elle donne la réplique à François Cluzet.

Cette comédie dramatique de Guillaume Canet fait partie de l'un des meilleurs films français tournés en 2010. Elle permet de propulser des actrices comme Valérie Bonneton au rang de star.

En 2011, elle revient sur le grand écran dans le thriller « Propriété interdite » qui marque ses retrouvailles avec la réalisatrice de ses débuts, Hélène Angel. Pour ce film, elle incarne la femme névrosée et fragile de Charles Berling. On la retrouve également au petit écran dans le feuilleton « Héloïse » et sur les planches, dans la mise en scène de Danièle Thompson, « L'amour, la mort, les fringues ».