EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Party Run «««

MATTHEW LILLARD

  • Nom : MATTHEW LYN
  • Prénom : Lillard
  • Date de naissance : 24/01/1970
  • Lieu de naissance : Michigan, États-Unis
  • Nationalité : Américain
  • L'acteur américain Matthew Lillard naît à Lansing au Michigan, le 24 janvier 1970. Il se fait un nom dans le cercle fermé d'Hollywood grâce à ses participations dans les films d'épouvantes « Scream » paru en 1996 ainsi que dans « Cursus fatal » réalisé par Dan Rosen en 1998.

Evènements

Biographie

Les premiers pas

Matthew Lillard, né Matthew Lyn Lillard passe son enfance en Californie, dans la petite ville de Tustin avec ses parents et sa soeur. Après sa scolarité, il entre à l'académie américaine des arts dramatiques, située à Pasadena.

Puis, afin d'améliorer ses précédents acquis, il intègre le Circle in the Square, une prestigieuse école de théâtre new-yorkaise. Diplôme en poche et maintenant familiarisé avec l'univers de l'art et du spectacle, le jeune homme tente sa chance en faisant quelques castings pour des longs métrages tournés à Hollywood.

Son charisme attire le réalisateur John Carl Buechler, qui l'engage dans son prochain film « Ghoulies III : ghoulies go to college » livré en 1991. Matthew Lillard y interprète un rôle mineur, mais décisif pour la suite de sa carrière.

En effet, en 1994, le réalisateur John Waters entend parler de ses talents d'acteur et lui demande aussitôt de passer le casting de sa prochaine réalisation, « Serial mother ». C'est avec brio que l'acteur réussi ledit casting, le permettant de décrocher un rôle de choix dans le film.

Il y incarne le personnage de Chip Stuphin, qui fait partie d'une famille dont la mère d'apparence respectable, est en réalité une redoutable tueuse en série.

Un an plus tard, Matthew Lillard réitère sa participation dans le genre thriller avec « Hackers », sous la houlette de Iain Softley. Pour l'occasion, il partage l'affiche avec des acteurs de renom dont Jonny Lee Miller et la belle Angelina Jolie. « Scream »

Les contrats s'enchaînent ensuite pour le jeune acteur notamment en 1996, lorsqu'il prête ses traits au personnage du délirant Stuart Marker dans « Scream ». Succès planétaire, « Scream » représente le ticket d'entrée vers la gloire pour le comédien.

Étant donné que le film explose au box-office lors de sa sortie, le réalisateur Wes Craven décide de produire le deuxième volet du thriller en 1997. Mais Matthew Lillard n'y obtient qu'un simple second rôle.

En raison de ses multiples participations dans les thrillers, Matthew Lillard est catalogué comme étant l'un des comédiens les plus participatifs dans les films d'horreurs. Ce statut lui permet d'être en tête d'affiche de « Cursus fatal », long-métrage réalisé en 1998.

Dirigé par Dan Rosen, Matthew Lillard joue le rôle d'un lycéen sans scrupules, qui commet un meurtre pour pourvoir entrer à l'université de Harvard. Dans ce film à suspens, il donne la réplique à Michael Vartan ainsi qu'à Keri Russell.

Maintenant qu'il s'est forgé une véritable notoriété dans le milieu cinématographique hollywoodien, Matthew Lillard souhaite s'orienter vers de nouveaux horizons. Il décide de figurer dans des films où le romantisme est à l'honneur comme « Elle est trop bien » livré en 1999 ou encore « Peine d'amour perdues » paru en 2000, une adaptation à l'écran de la pièce éponyme de William Shakespeare.

S'ensuit un enchaînement de rôles, notamment dans « Dish dogs » sorti également en 2000, « Finder's free » et « Triangle square », tous deux dévoilés à l'écran en 2001. Une riche carrière

Toujours en 2001, Matthew Lillard tourne sous la direction de Michael Tollin, le film « Hot Summer ». Parmi les acteurs figurant sur le plateau, on retrouve Jessica Biel, Freddie Prinze Jr. et Fred Ward.

Au cours du tournage Matthew Lillard et Freddie Prinze Jr. nouent une forte amitié. Les deux compères vont d'ailleurs se retrouver en 2002, lors du premier volet de la saga « Scooby-Doo », qui est accueilli avec grand succès lors de sa sortie officielle.

La même année, Matthew Lillard tourne dans le téléfilm « Joyeux Muppet Show de Noël », créé par Jim Henson et mettant en scène les personnages du Muppet Show. Deux ans plus tard, le deuxième volet de « Scooby- Doo » arrive sur les écrans.

Le film intitulé « Scooby-Doo 2 : Les monstres se déchaînent », voit une nouvelle fois la participation de Matthew Lillard qui assume avec brio son personnage déjanté de Sammy Rogers.

Depuis qu'il a commencé à figurer dans les comédies romantiques, Matthew Lillard se prend de passion pour le genre tel qu'il accepte sans hésiter à tourner dans la comédie alliant drame et romantisme « Rencontre à Wicker Park », avec un panel d'autres comédiens talentueux tels Josh Hartnett, Rose Byrne et Diane Kruger.

En 2007, on le retrouve dans le film canado-germano-américain « In the name of the king : a dungeon siege tale ». Réalisé par Uwe Boll, le film fantastique a nécessité un budget colossal de 70 millions de dollars.

Parallèlement, Matthew Lillard participe également à « What love is » et « One of our own ». En 2010, Spike Brandt reprend le film « Scooby-Doo » cette-fois ci sous forme d'animation, où l'acteur prête sa voix au personnage de Shaggy Rogers. Intitulé « Scooby-Doo, Abracadabra-Doo », le film d'animation est directement sorti en vidéo.