EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Best Of 5H - 9H «««

SAMUEL L JACKSON

  • Nom : SAMUEL LEROY
  • Prénom : Jackson
  • Date de naissance : 21/12/1948
  • Lieu de naissance : Washington DC, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • À la tête d'un impressionnant palmarès de succès légendaires du cinéma américain, Samuel L. Jackson est une star qui n'est plus à présenter aux cinéphiles. Sa notoriété n'a d'égal que son talent, comme le prouve sa carrière bien remplie.

Evènements

1989 - Mister Senor Love Daddy dans "Do the right thing"

1991 - sortie du film "Jungle fever"

1997 - Ordelle Robbie dans "Jackie Brown"

2000 - sortie du film "Incassable"

2006 - sortie du film "Des serpents dans l'avion"

2010 - sortie du film "Iron man 2"

Biographie

Portrait et débuts d'une future légende

Samuel Leroy Jackson, de son nom complet, voit le jour aux États-Unis, en 1948. Il passe la majeure partie de sa jeunesse à Washington D.C. avant de déménager pour la ville d'Atlanta. Décidé à entrer dans les rangs, le jeune homme s'inscrit au Morehouse College. Il en sort diplômé en art dramatique, passion qui lui est révélée en cours de cursus.

Dès la fin de ses études, Samuel L. Jackson décroche un petit rôle dans le long métrage « Together for days ». Ce film de 1972 marque son apparition officielle au cinéma même si le succès escompté n'est pas au rendez-vous. En fin de compte, c'est vers la télévision que l'acteur fera ses armes.

En 1977, puis au cours de l'année qui suit, Samuel L. Jackson est vu dans deux téléfilms intitulés « The displaced person » et « The trial of the moke ». Le comédien tente à nouveau sa chance au cinéma en 1981 en collaborant avec Milos Forman sur le long métrage « Ragtime ».

Pour multiplier ses chances de réussite, Samuel L. Jackson accumule parallèlement des petits rôles à la télévision comme en 1987 avec « Uncle Tom's cabin ». De nombreux autres contrats lui tombent dessus, mais sans pour autant lui permettre de percer réellement dans le métier.

Parmi les quelques apparitions les plus marquantes de cette époque se trouvent notamment « Un prince à New-York » en 1988 ou « Les affranchis » en 1990. La consécration d'un acteur de talent

La collaboration remarquée de Samuel L. Jackson avec Martin Scorsese sur le film « Les affranchis » aura permis d'attirer l'attention d'autres réalisateurs de renom. C'est ainsi qu'en 1991 Samuel L. Jackson se retrouve engagé sur le nouveau projet cinématographique de Spike Lee intitulé « Jungle fever ».

Profitant d'une réputation croissante, l'acteur accumule les apparitions au grand écran avec à son actif des rôles méritoires comme dans « Jurassic Park », « Alarme fatale » en 1993 ou encore « Pulp fiction » en 1994. C'est ce dernier long métrage qui lui apporte finalement la consécration.

Signé Quentin Tarantino, le film est un succès mondial qui porte les talents de Samuel L. Jackson devant les caméras. Les propositions affluent alors et le comédien se voit offrir la célébrité après des années de dur labeur. L'année suivant cet énorme succès, le public le retrouve à l'affiche de « Une journée en enfer » aux côtés de Bruce Willis.

« Au revoir à jamais » en 1996 confirme à nouveau son talent à jouer dans des films d'action. « Jackie Brown » un an plus tard suivi de nombreux succès comme « Hors d'atteinte » en 1998 ou « Négociateur » dans le courant de la même période sont autant de gros succès du box office américain à son actif. Suite de parcours de Samuel L. Jackson

En 1999, Samuel L. Jackson s'attire l'admiration des amateurs de films de science fiction avec « Star wars episode I ». L'année suivante, le comédien entre définitivement dans la légende des illustres comédiens en interprétant avec brio le personnage principal du film « Shaft ». Les grands succès s'accumulent avec une prédilection du comédien pour les films à l'action trépidante.

Tour à tour du bon ou du mauvais côté, Samuel L. Jackson se plaît à surprendre ses fans. « Incassable » en 2000, « Le 51e État » un an plus tard, « Dérapages incontrôlés » en 2002 sont des longs métrages dans les règles de l'art qui sont tous marqués par une affluence impressionnante en salle.

Le comédien maintient le rythme avec d'autres films qui deviennent rapidement des incontournables comme « S.W.A.T unité spéciale » en 2003, « Kill Bill (volume 2) » en 2004 ou le troisième volet de « Star wars » l'année suivante.

Au cours des années qui suivent, Samuel L. Jackson impressionne par de nombreux succès qui alimentent sa réputation déjà connue de comédien de talent. « Des serpents dans l'avion » en 2006 suivi de « Chambre 1408 » précèdent les succès retentissant de « Jumper » et de « The spirit » en 2008.

En 2010, Samuel L. Jackson gonfle son palmarès avec « Iron man 2 », « Unthinkable » et « Very bad cops ». Loin de se reposer sur ses lauriers, l'acteur est à l'affiche du très attendu « The first avenger: Captain America » prévu pour 2011 et de « Iron man 3 » qui sortira en salle en 2012.