EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» #LeBuzz NRJ Réunion «««

JOCELYN QUIVRIN

  • Nom : JOCELYN
  • Prénom : Quivrin
  • Date de naissance : 14/02/1979
  • Lieu de naissance : Dijon
  • Nous a quitté le : 15/12/2009
  • Nationalité : français
  • Jocelyn Quivrin est un acteur français dont la carrière débute alors qu'il n'a que 13 ans. Après quelques petits rôles, l'acteur s'illustre pour ses performances dans des films tels que « L'empire des loups » (2005), « Jacquou le croquant » (2007), « 99 francs » (2007). Jocelyn Quivrin joue également avec sa compagne Alice Taglioni notamment dans « Notre univers impitoyable » (2008). L'acteur trouve tragiquement la mort dans un accident de voiture le 15 décembre 2009.

Biographie

Jocelyn Quirvin voit le jour à Dijon le 14 février 1979 et se passionne très jeune pour le cinéma. Au lycée, il s'inscrit en option audiovisuelle et cinéma en poursuivant son baccalauréat littéraire. Jocelyn persiste en s'inscrivant dans un cursus de cinéma à la faculté de Nanterre.
Cependant, les cours ne semblent pas lui correspondre et l'acteur préfère se lancer directement dans une carrière professionnelle.

D'ailleurs, son premier rôle au cinéma lui est offert alors qu'il n'a que treize ans. Dans cette fresque historique, « Louis, enfant roi » (1993), de Roger Planchon, Jocelyn Quivrin devient le Duc d'Anjou.

Jocelyn Quivrin poursuit dans ses rôles « costumés » en interprétant le cousin d'Henri dans le film de Roger Planchon « Lautrec » (1998).

Par la suite, le comédien enchaîne dans de petits rôles comme celui du martien dans le film « Peut-être » (1999) de Cédric Klapisch ou celui de Marc Bisset dans « L'outremangeur » (2003) de Thierry Binisti.

Un an plus tard, Jocelyn Quivrin tourne sous la houlette de Robert Salis pour « Grande école ». Sur le tournage il rencontre celle qui partagera sa vie, Alice Taglioni. Ensemble, ils donnent naissance à un petit Charlie né le 18 mars 2009.

C'est en 2005 que le parcours de Jocelyn Quivrin s'accélère. L'acteur donne la réplique à Jean Reno pour mettre fin aux agissements d'une mystérieuse organisation criminelle dans le thriller de Chris Nahon, « L'empire des loups ». Le comédien campe Paul Nerteaux.

Un an plus tard, c'est aux côtés de George Clooney et Matt Damon que l'acteur français interprète Vincent dans « Syriana » de Stephen Gaghan.

Et 2007, s'avère être une année très prolifique pour le comédien qui enchaîne les projets. Le public le retrouve dans la peau du conte de Nansac dans le long métrage « Jacquou le Croquant » de Laurent Boutonnat ainsi que dans la peau de Louis XIV pour « Jean De La Fontaine, le défi » de Daniel Vigne. Jocelyn Quivrin joue alors auprès de Lorànt Deutsch, Philippe Torreton  et Sara Forestier.

Mais 2007 se poursuit avec d'autres films tels que « Les Amours d'Astrée et de Céladon » d'Eric Rohmer ou encore « Deux vies plus une » d'Idit Cebula.

Le film marquant de cette année faste reste pour Jocelyn Quivrin son premier rôle dans « 99 francs » de Jan Kounen, tiré du roman éponyme de Frédéric Beigbeder. Le comédien se retrouve dans la peau du collègue de Jean Dujardin, un publicitaire dépressif.

Sa performance d'acteur lui vaut succès et reconnaissance jusqu'à une nomination aux César dans la catégorie meilleur espoir masculin en 2008, alors qu'il est déjà le lauréat du prix Patrick Dewaere.

Accompagné dans la vie par Alice Taglioni, Jocelyn Quivrin retrouve une nouvelle fois sa compagne pour le tournage de « Notre univers impitoyable » (2008) de Léa Fazer.

Cette même année, il poursuit avec « Cash » d'Eric Besnard avant de tourner avec Sophie Marceau dans « Lol (Laughing out loud) » (2009) de Lisa Azuleros.

Les comédies semblent réussir à Jocelyn Quivrin qui réitère l'expérience avec « Incognito » (2009) d'Eric Lavaine. Cette fois, le comédien collabore avec Franck Dubosc et Bénabar.

Un troisième projet voit le jour en 2009 : Jocelyn Quivrin est à l'affiche de « La famille Wolberg » d'Axelle Ropert.

L'acteur est de nouveau sous le feu des projecteurs dans « Ensemble, c'est trop » de Léa Fazer, qui sort en 2010.
Ce long métrage clôture la carrière de Jocelyn Quivrin qui décède tragiquement au volant de son Ariel Atom sous le tunnel de Saint-Cloud le 15 novembre 2009.