EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

SAMY NACERI

  • Nom : SAïD
  • Prénom : Naceri
  • Date de naissance : 02/07/1961
  • Lieu de naissance : Paris
  • Nationalité : français
  • Samy Naceri est un acteur français. Le comédien débute aux côtés de Luc Besson dans le film « Léon » avant d'être popularisé pour son rôle de chauffeur de taxi marseillais dans la saga des films « Taxi ». Samy Naceri revient sur les écrans une nouvelle fois aux côtés de Samuel Le Bihan en 2008 dans « Des poupées et des anges ». En 2010, Samy Naceri, qui a connu la prison, publie son autobiographie « Naceri rose, Naceri noir ».

Biographie

Saïd Naceri plus connu sous le nom de Samy Naceri voit le jour le 2 juillet 1961 à Paris. Samy Naceri passe son enfance et son adolescence dans entre Paris et sa banlieue au milieu d'une  fratrie de six frères et s?urs. A 16 ans, le jeune Saïd décide d'arrêter l'école. Après quelques petits ennuis avec la justice, le jeune homme de 27 ans rêve de devenir comédien.

Samy Naceri enchaîne alors plusieurs rôles de figurant avant de se faire remarquer par Luc Besson en 1994 alors qu'il campe un policier cagoulé dans le film « Léon ».
En 1995 Samy Naceri est révélé au grand public grâce au film « Raï » de Thomas Gilou. L'acteur incarne Nordine, un jeune de banlieue dans ce long métrage sur la jeunesse dans les cités.

Le comédien doit patienter jusqu'en 1998 et la proposition de Gérard Pirès et de Luc Besson pour véritablement sortir de l'ombre. Samy Naceri signe alors pour incarner Daniel Morales, chauffeur de taxi marseillais dans « Taxi ». Le producteur Luc Besson lui lance à cette époque « Ne me déçoit pas ».
Son rôle de chauffard contraint d'aider les forces de l'ordre marseillaises, lui vaut d'être nominé au César du meilleur espoir masculin.

Cette aventure à plus de 100 kms/heure se poursuit avec les volets suivant réalisés par Gérard Krawczyk de la saga cinématographique : « Taxi 2 » (2000), « Taxi 3 » (2003), et « Taxi 4 » (2007).

Le talent d'acteur de Samy Naceri ne se résume pas pour autant à ce rôle. Le public le retrouve dans divers registres comme dans des films d'un genre plus dramatique: « Un pur moment de rock'n roll » (1999) de Manuel Boursinhac où il tient le rôle de l'ange rédempteur de Vincent Elbaz, « La-bas, mon Pays » (2000) d'Alexandre Arcady dans lequel il joue un intellectuel kabyle militant pour l'Algérie libre en 1962, puis contre les intégristes en 1994.
Samy Naceri joue également Alain, un homme d'origine maghrébine dont la s?ur est enlevée dans son enfance par un groupe de néo-nazi dans « Féroce » (2001) de Gilles de Maistre.

Mais Samy Naceri s'illustre aussi dans des films d'action comme : « Nid de guêpes » (2002) de Florent Emilio Siri, où il incarne Nasser, « La mentale » (2002) de Manuel Boursinhac où l'acteur campe Yanis, un gangster donnant la réplique à Samuel Le Bihan.
Cette même année, Samy Naceri est également à l'affiche de « La repentie » de Laetitia Masson aux côtés d'Isabelle Adjani.

La carrière de Samy Naceri reprend en 2005, après quelques déboires judiciaires. Samy Naceri est à l'affiche du film plus léger « Bab el web » de Merzak Allouache. Faudel et Julie Gayet sont les acolytes de l'acteur.

C'est en 2006 que la carrière de Samy Naceri redémarre avec « Indigènes ». Sous la direction de Rachid Bouchareb, Samy Naceri incarne alors Yassir, un soldat africain qui se bat pour sauver la France au moment de la seconde guerre mondiale.

Avec ses partenaires Jamel Debbouze, Roschdy Zem, Sami Bouajila et Bernard Blancan, l'acteur reçoit le prix collectif d'Interprétation Masculine au Festival de Cannes 2006.

La carrière de Samy Naceri est de nouveau entre parenthèses, mais il revient au cinéma en 2008 donnant une nouvelle fois la réplique à Samuel Le Bihan dans le film de Nora Hamdi  « Des poupées et des anges ».

En 2010, après périodes de gloire et périodes troubles, Samy Naceri décide de dresser un bilan de sa vie en sortant son autobiographie « Naceri rose, Naceri noir ».
Le public le retrouve également dans un one-man show produit par Gérard Louvin « Là, au mauvais endroit, au mauvais moment ».