EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

NICOLAS BOUKHRIEF

  • Nom : NICOLAS
  • Prénom : Boukhrief
  • Date de naissance : 02/06/1963
  • Lieu de naissance : Antibes, France
  • Nationalité : française
  • Nicolas Boukhrief est un scénariste et un réalisateur très connu dans le monde du cinéma français. Découvrant sa vocation après avoir été lui-même un critique, il a dû passer par ses propres critiques pour s'aligner aujourd'hui au rang des grands réalisateurs et scénaristes français.

Evènements

Biographie

L'avant-réalisation

Né à Antibes le 2 juin 1963, Nicolas Boukhrief découvre sa passion pour le cinéma aux côtés de son ami d'enfance, Christophe Gans. Il a 19 ans quand il décide de co-fonder avec ce dernier la revue Starfix. Un magazine de critiques cinématographiques spécialisé dans les genres horreur et fantastique.

Nicolas Boukhrief occupe longtemps le poste de journaliste avant de devenir le rédacteur en chef. Avec ces quelques années d'expériences dans le journalisme écrit, il décide de passer à l'écran en créant deux émissions cinématographiques diffusées sur Canal+: Mon Ciné-club et le Journal du cinéma.

Il dirige pendant un temps le Canal+ Écriture avant de bâtir sa propre maison de production Eskwad en partenariat avec Richard Grandpierre. Le moment était arrivé pour lui de passer à l'action. L'écriture des scénarii et la réalisation

Entre parler du cinéma et en faire, il y a bel et bien une grande distance. En 1988, Nicolas Boukhrief décide de passer à l'action en devenant l'assistant du réalisateur Andrzej Zulawski dans son magazine « Dynamo ».

Il prend la plume pour la première fois en 1993 avec le film « Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes » réalisé par Jean-Jacques Zilbermann. Le succès remporté par ce film le pousse à renouveler l'expérience deux ans plus tard. Il écrit et co-réalise à la fois le long métrage « Va mourire ».

En 1997, le scénariste Mathieu Kassovitz l'appelle pour la co-écriture du film « Assassin(s) » qui ne reçoit pas le succès escompté au Festival de Cannes. Non démotivé, il continue l'année d'après avec la réalisation du film « Le plaisir (et ses petits fracas) » qui connaîtra un brin de succès. Le succès

Le peu de succès qu'il a rencontré jusqu'ici amène Nicolas Boukhrief à se consacrer entièrement à la production via sa maison de production Eskwad à partir de 1997. Parmi ses productions les plus connues, l'on cite « Le pacte des loups » écrit par Christophe Gans et l'« Irréversible » de Gaspar Noé.

Toutefois, il ne reste pas longtemps loin de la caméra. Il revient à la réalisation en 2004 avec le thriller « Le convoyeur », qui connaît un grand succès. Depuis, Nicolas Boukhrief s'est fait un genre dans lequel il est plus à l'aise.

Il poursuit en 2008 avec un autre thriller « Cortex » suivi de « Gardiens de l'ordre » en 2009. Nicolas Boukhrief est revenu à l'écriture en 2010 avec le film « L'Italien » réalisé par Olivier Baroux.