EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

ROSCHDY ZEM

  • Nom : ZEM
  • Prénom : Roschdy
  • Date de naissance : 27/09/1965
  • Lieu de naissance : Gennevilliers, France
  • Nationalité : française
  • Roschdy Zem est un acteur, scénariste et réalisateur Français, né le 27 septembre 1965 à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine, en France. Âgé d'une vingtaine d'années, il commence sa carrière cinématographique en 1987 sous la direction de Josiane Balasko. Roschdy Zem se retrouve à ce jour dans les plus grosses productions du cinéma français.

Evènements

2005 - sortie du film "Le petit lieutenant"

Biographie

Des débuts difficiles mais prometteurs

Roschdy Zem est élevé dans le faubourg de Bobigny par des parents immigrés Marocains. A l'âge de 20 ans, il se découvre un penchant et des talents pour le théâtre. Il se produit alors dans des petits rôles sur les planches, mais ne compte pas en rester là.

En 1987, grâce à Josiane Balasko, le cinéma lui ouvre les portes. Il fait ainsi une apparition dans « Les keufs ». En 1991, André Téchiné l'engage pour un rôle dans « J'embrasse pas » puis en 1993 dans « Ma saison préférée ». En parallèle, il se présente de temps en temps sur scène.

En 1995, Roschdy Zem vit un tournant positif de sa carrière. Il se retrouve en effet propulsé à l'affiche du long-métrage « N'oublie pas que tu vas mourir » réalisé par Xavier Beauvois, dans lequel il interprète le rôle d'un brigand toxicomane.

Fort de ces expériences, l'acteur se forge une personnalité et devient un des acteurs français les plus talentueux. Sa carrière se poursuit et Roschdy Zem obtient divers rôles dans des comédies dramatiques comme « Mémoires d'un jeune con ». En lice pour une carrière glorieuse

En 1996, Roschdy Zem est plus actif que jamais. Son interprétation d'un ophtalmologue dans le film « L'autre côté de la mer » marque sa carrière. Désormais, la gloire est à la portée de Roschdy Zem, dont les prestations sont chaleureusement accueillies par le grand public et les critiques.

On le retrouve par la suite dans différentes réalisations comme « Vive la république », et est ensuite à l'affiche du film « Ceux qui m'aiment prendront le train » de Patrice Chéreau. Des collaborations avec des réalisateurs d'envergure jalonneront la suite de sa carrière.

En 1999, l'acteur figure au casting du long-métrage « Ma petite entreprise ». Son interprétation dans ce dernier film de Pierre Jolivet lui vaudra une nomination au César du meilleur second rôle trois ans plus tard.

Ses rôles prennent de plus en plus d'importance et on le voit ainsi à l'affiche de « La parenthèse enchantée ». Roschdy Zem dans la cour des grands

Enchaînant ses prestations, Roschdy Zem accumule et diversifie ses rôles. En 2001, il joue le rôle d'une prostituée travestie dans « Change-moi ma vie ».

Donnant le meilleur de lui-même dans son jeu d'acteur, il va même jusqu'à s'initier à une nouvelle langue. En effet en 2005, dans « Va, vis et deviens », il apprend l'hébreu pour mieux s'imprégner de son personnage. En 2006, il passe ensuite derrière la caméra et réalise avec Pascal Elbé « Mauvaise foi ».

Cette année est par ailleurs, une fois de plus une année de consécration pour l'acteur. Avec ses partenaires de film, Roschdy Zem se voit attribuer le prix d'interprétation masculine au festival de Cannes pour son rôle dans « Indigènes ». Cette année, ll se voit également gratifié d'une nomination au César du meilleur second rôle pour « Le petit lieutenant ».

En avril 2010, l'acteur sera à l'affiche du film « Tête de turc ».