EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» #LeBuzz NRJ Réunion «««

JULIEN BOISSELIER

  • Nom : JULIEN
  • Prénom : Boisselier
  • Date de naissance : 26/05/1970
  • Lieu de naissance : Nantes, France
  • Nationalité : française
  • Protégé d'Alain Delon, Julien Boisselier est un des talents montants du cinéma français. Capable d'endosser une grande diversité de personnages, il épate le milieu cinématographique par l'immense potentiel dont il fait preuve.

Evènements

2001 - sortie du film "Les portes de la gloire"

Biographie

Jeunesse et débuts

Julien Boisselier est né à Nantes en 1970. Il grandit dans sa ville natale avant de tout laisser tomber pour partir découvrir le monde durant cinq ans.

Esprit bohème, il est tour à tour skipper, chanteur et serveur pour gagner sa vie dans ses longs mois d'errance. Le jeune homme revient finalement en France et s'installe à Paris où il suivra le Cours Florent, se sentant soudain très intéressé par l'art dramatique.

Le public le voit pour la première fois à l'écran dans « Dans un grand vent de fleurs » en 1996. Ce film lui donnera définitivement le goût de la comédie, d'autant plus que son jeu est très chaleureusement critiqué. Une carrière bien remplie

Julien Boisselier tourne « De gré ou de force » en 1998 et remporte un franc succès dans « Nationale 7 » qui sort en salle en 2000. Le public se familiarise peu à peu avec ce nouvel acteur et le retrouve à nouveau dans « Azzuro » la même année.

Julien Boisselier est consacré en 2001 avec sa performance dans « Quand on sera grand » puis « Les portes de la gloire » quelques semaines plus tard. « Les acteurs anonymes » compte également parmi les films dans lesquels Julien Boisselier apparaît.

L'année 2004 est marquée par le triomphe de « La peine d'une mère ». Les succès s'accumulent et l'acteur devient un des meilleurs espoirs du cinéma de l'Hexagone. Arnaud Viard lui propose alors le rôle principal dans « Clara et moi », long-métrage émouvant qui envahit les salles en 2004. Consécration et suite de parcours

Julien Boisselier est récompensé pour ses années de travail. Il reçoit l'Étoile d'Or de la Révélation masculine pour « Clara et moi » et se retrouve à la une de tous les plus grands magazines.

La chance continue à lui sourire avec des rôles en or comme dans « La parenthèse interdite » en 2005, « J'ai plein de projets » en 2006 ou encore « Je vais bien, ne t'en fais pas » la même année. Ce dernier long-métrage lui vaudra le Prix Lumière du meilleur espoir masculin.

Le parcours de Julien Boisselier ne s'arrête pas en si bon chemin car il accumule les grands succès comme « Cortex » en fin 2007, « Les femmes de l'ombre » en 2008 ou encore « De moins en moins ».

Acteur aux multiples facettes, Julien Boisselier s'essaye avec succès à la comédie fantastique en 2008 avec « Les dents de la nuit ». A l'affiche de « Henri IV » en 2009, il tourne dans un autre téléfilm « Au bonheur des hommes » en début 2010.