EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» #LeBuzz NRJ Réunion «««

JULIETTE BINOCHE

  • Nom : JULIETTE
  • Prénom : Binoche
  • Date de naissance : 09/03/1964
  • Lieu de naissance : Paris, France
  • Nationalité : française
  • Le destin de Juliette Binoche est lié par essence au domaine de l'art. Cette Francilienne de naissance a grandi dans un cercle propice à l'éclosion de grandes inspirations. De sa première et courte apparition dans « Liberty belle » en 1983, à la douce infirmière Hana, qu'elle incarne en 1996, l'actrice a fait montre d'une remarquable maîtrise. Convaincante par son talent, attachante par sa simplicité, la deuxième Française oscarisée reste égale à elle-même, bien des rôles et des consécrations plus tard. Un parcours exemplaire qui vaut de grandes ovations.

Evènements

2004 - sortie du film "In my country"

2008 - sortie du film "Paris"

Biographie

De l'enfance dans le Loir-et Cher au « Rendez-vous »

Les fées qui se penchent sur le berceau de Juliette Binoche en ce 9 mars 1964 savaient plutôt bien choisir leur don. Un père sculpteur et metteur en scène, une mère éveillée aux lettres et non moins comédienne et une soeur aimante pour être une complice de jeux parfaite.

La séparation précoce de ses parents n'empêchera pas la jeune Juliette Binoche de profiter pleinement de son enfance à Mondoubleau, où la fillette affiche une grande vivacité. Elle n'attend pas bien longtemps pour partir à la découverte des planches, qui deviendront une de ses grandes passions.

Formée à l'école maternelle, elle poussera toujours plus loin les limites en rejoignant d'abord Véra Gregh, après un détour au Conservatoire parisien du Xème. Elle finira de découvrir toutes les coutures de l'art dramatique au sein du Conservatoire National, où elle reste jusqu'en 1982.

Juliette Binoche gagne d'emblée la confiance des réalisateurs de la trempe de Jean-Luc Godard, une fois dépassé le cap des petits rôles du début. Sa fruste apparition dans « Liberty belle » en 1983 fait rapidement place à des rôles plus prometteurs.

En 1985, André Téchiné lui fixe un « Rendez-vous » comme il se doit avec le public. La Nina qu'elle incarne lui vaudra les applaudissements des cinéphiles à Cannes, l'année suivante. Elle rentre déjà avec une belle étiquette : un Prix Romy-Schneider. Une carrière pavée d'expériences

Une fois lancée dans son envol, la belle Juliette Binoche ne trouvera plus le temps de redescendre. Elle affiche une telle assurance que les sollicitations ne peuvent que pleuvoir. Tous veulent son minois talentueux et la belle s'en donne à coeur joie.

Passant allègrement sous les caméras de Leos Carax, qui deviendra un premier compagnon, à celles de Philip Kaufman, la pétulante actrice donne à ses personnages un cachet qui les rend inoubliables. L'anglais un peu hésitant mais le jeu toujours efficace, elle donne la réplique à l'enfant terrible Daniel-Day Lewis, en 1988 et le cinéma international découvre que la France abrite chez elle une actrice qui ira très loin.

Elle se contente en fait d'une petite escapade londonienne pour tourner « Fatale » en 1992. Mais les amours turbulents que Jeremy Irons vit avec l'actrice, pour les besoins de l'intrigue, ne laissent personne de glace. Tous, critiques et public confondus, ovationnent le jeu de Juliette Binoche. Toutes les femmes de sa vie

Talentueuse, Juliette Binoche l'est. La manière dont elle valse, sans jamais s'arrêter, entre ses divers rôles en reste encore la plus grande preuve. Elle a campé tous les personnages et le résultat reste le même. Des rendus exceptionnels qui forcent l'admiration.

Femme malmenée par le de stin dans « Trois couleurs : bleu », elle donnera tant d'authenticité à la Julie Vignon-de-Courcy que le personnage vaudra au film de multiples distinctions, dont un César de la meilleur actrice, pour elle-même. De toute patience et infiniment généreuse dans « Le patient anglais » en 1996. Une prestation qui verra le retour de l'Oscar dans le cinéma français au féminin, plus de 30 ans après le premier.

Juliette Binoche détient de multiples cartes dans ses manches et elle les déploie toujours à la manière d'une magicienne. Surprenante, imprévue, versatile mais toujours efficace, voilà autant de mots qui peuvent dire ce que fut Juliette Binoche, de « Code inconnu » à « In my country » et de « Mary » à « Coup de foudre à Rhode Island ».

Riche de ses propres pérégrinations, l'actrice prône le retour du vrai cinéma, en présidant la cérémonie des Césars en 1998. Elle croit en « des films qui émerveillent, des films qui éveillent ».

À 46 ans, Juliette Binoche affiche un CV à faire pâlir d'envie et son parcours n'est pas près de s'arrêter. Cette native du Poissons présente, comme signe distinctif, du bonheur plein les yeux, grâce à ses deux enfants Raphaël et Hanna.