EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

SYLVIE TESTUD

  • Nom : SYLVIE
  • Prénom : Testud
  • Date de naissance : 17/01/1971
  • Lieu de naissance : Lyon, France
  • Nationalité : française
  • À 39 ans, Sylvie Testud affiche l'air d'une femme sûre qui a géré sa carrière juste comme il le fallait. Sous son air fragile, cette actrice cache une étonnante énergie qui ne la quitte pas, alors qu'elle campe les divers personnages qui ont fait sa popularité. De ses débuts en 1994, jusqu'au moment où les Français la découvrent vraiment, cinq ans plus tard, Sylvie Testud a gardé la même fougue. Celle qui mène la vie tapageuse de « Sagan » en 2008 n'affiche pas sa maîtrise du jeu que devant les caméras. Les planches lui ont également donné de quoi s'occuper et l'actrice doublée d'un auteur s'en est donnée à coeur joie.

Evènements

2003 - sortie du film "Stupeur et tremblements"

2009 - "Sagan", Globe de cristal de la meilleure actrice

Biographie

De l'enfance lyonnaise au début outre-Rhin

C'est dans un quartier lyonnais que Sylvie Testud passe son enfance et la plus grande partie de son adolescence. Née le 17 janvier 1971, la petite fille ne connaîtra pas vraiment son père. Deux ans après sa naissance, il abandonnera l'enfant à sa mère, d'origine italienne.

Le destin de Sylvie Testud bascule le jour où elle découvre « L'effrontée », en 1985. Le rôle titre joué par Charlotte Gainsbourg fait tilt dans sa tête et elle décide qu'elle sera actrice, prenant sans tarder les cours qu'il faut pour s'y préparer. Elle s'initie à l'art dramatique au Conservatoire, après un passage de rigueur au Cours Florent.

Le début des années 90 marque pour Sylvie Testud le passage à la pratique. Commençant par quelques apparitions dans des courts, puis des longs-métrages comme « Le plus bel âge » en 1995, elle sera vite sollicitée dans des projets plus importants.

Atypique, la carrière de la belle débute pour de bon devant des caméras étrangères, notamment allemandes. « Au-delà du silence » lui rapporte, dès 1997, la reconnaissance des critiques d'outre-Rhin.

Le Prix du Film allemand, qui vaut le César français, l'adoube Meilleure actrice. « Karnaval » et biopics en série

Les cinéphiles de l'Hexagone attendront que Thomas Vincent la fasse jouer pour découvrir le vrai visage de Sylvie Testud. À la sortie de « Karnaval » en 1998, c'est une actrice enjouée et pleine de promesses que les Français découvrent sous les traits d'une Béa passionnée par le carnaval.

L'actrice alignera ensuite de multiples rôles chez divers auteurs et c'est sous la direction de Jean-Pierre Denis qu'elle va placer son meilleur pion. Les Césars 2001 la nomment Meilleur espoir féminin pour le rôle de Christine Papin. Elle assène son coup dans « Stupeur et tremblements » en 2003, film qui lui rapporte le même trophée dans la catégorie de la Meilleure actrice.

Durant son parcours parsemé de rôles diversement colorés, tantôt mélodramatique, tantôt burlesque, Sylvie Testud semble montrer une préférence marquée pour les biopics. Elle se délecte sous les traits d'une Françoise Sagan capricieuse et délurée, comme elle assume parfaitement « Mumu » en institutrice pour le moins austère. Planches et plume

Ses pérégrinations incessantes entre les limites de ses divers rôles cinématographiques ne suffisent pas à Sylvie Testud pour exprimer la totalité de son talent. Ce bout de femme à l'énergie vive a besoin d'autres terrains de jeu pour investir sa personne.

Elle s'illustre également sur les planches, où elle apparaît notamment dans la pièce de Goethe « Stella » en 2001, avant de jouer sur une mise en scène de Bernard Murat en 2009. En 2003, Sylvie Testud révèle un autre pan de sa personnalité en titillant la plume.

S'attachant d'emblée à retracer son parcours dans une oeuvre parue aux Éditions Pauvert, elle publie régulièrement et contribuera à adapter pour l'écran son troisième roman.

Prolifique, inspirée, exigeante avec sa personne et d'une simplicité touchante, Sylvie Testud qui est maman de Ruben depuis 5 ans, conjugue tous les talents à un seul temps : celui du bonheur.