EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Le 5H - 9H «««

MICHAëL YOUN

  • Nom : MICHAëL
  • Prénom : Benayoun
  • Date de naissance : 02/12/1973
  • Lieu de naissance : Suresnes, France
  • Nationalité : française
  • Michaël Youn est un acteur, humoriste, animateur et chanteur français, né Michaël Benayoun le 2 décembre 1973 à Suresnes, dans les Hauts-de-Seine. À la télévision, tout comme à la radio, mais également au cinéma et dans la musique, il est surtout connu pour son humour particulier. Il sort notamment du rang avec les parodies musicales de son groupe Fatal Bazooka , si l'on ne cite que le titre « Mauvaise foi nocturne » en 2007. Sur le petit-écran, il se démarque également avec son émission décalée « Morning live » sur M6 et au cinéma, son surnom le plus connu est « Iznogoud ».

Evènements

2003 - sortie du film "La beuze"

2009 - Billy The kid dans "Lucky Luke", le film

Biographie

Un début à la radio

Avec son sens de l'humour hors-norme, il ne fut pas question pour Michaël Youn de ne pas l'exploiter. D'ailleurs, il s'intéresse déjà à l'art de la scène et à l'animation, alors pourquoi ne fusionnerait-il pas ses talents innés à sa carrière professionnelle.

Après avoir suivi des études à l'école supérieure de commerce de Nice donc, il décide de prendre des cours d'animation au Studio-éco le de France, puis rejoint le Cours Florent pour approfondir le théâtre.

Il ne va pourtant pas terminer sa formation d'art dramatique et se contentera d'un poste de standardiste chez Skyrock, Radio Nova, ou encore Fun Radio. C'est seulement après un certain temps dans l'ombre qu'il finit par se faire remarquer.

En 1998, il devient l'animateur d'une émission matinale chez Skyrock. Il va y rester jusqu'en 2001, mais entre temps, il se faufilera également à l'affiche de son premier film « La malédiction de la mamie ». Les premiers succès

Jusque-là encore ignoré du public, c'est en 2000 que Michaël Youn se fera réellement connaître. Déterminé à percer, il auditionne en effet pour animer une nouvelle émission sur M6 et de 2000 jusqu'en 2003, il sera l'animateur de « Morning live ».

Une émission à laquelle il ajoute son propre concept humoristique, dans le cadre de laquelle il fonde notamment le groupe fictif Bratisla Boys, aux côtés de Benjamin Morgaine et de Vincent Desagnat.

À travers ce collectif, au début créé pour des sketches, il dévoilera également ses inspirations musicales: « Stach stach », « Anthologigi » ou encore « La truite est morte » en 2002. Le groupe se dissout pourtant dans la même année mais, Michaël Youn, désormais sorti du rang, enchaînera les apparitions à succès.

Il se retrouvera notamment dans le film de François Desagnat « La beuze » en 2003, dans « Le carton » de Charles Nemes, ou encore dans « Les 11 commandements » de Thomas Sorriaux et de François Desagnat en 2004.

Un an plus tard, il se mettra également dans la peau d'Iznogoud, dans le film épony me de Patrick Braoudé. Fatal Bazooka

Parallèlement à l'écran, Michaël Youn prend également le temps de faire rire sur scène. En 2003 et pendant quelques années, il épatera notamment le public avec son one-man-show « Pluskapoil », avant de créer son groupe parodie « Les conards » en 2004.

Il débarquera sur les ondes deux ans plus tard avec les sons de son nouveau collectif Fatal Bazooka , qu'il fonde avec ses acolytes Benjamin Morgaine et Vincent Desagnat. De « Fous ta cagoule » en 2006 à « C'est une pute » en 2008, en passant par la parodie « Mauvaise foi nocturne » en 2007, le groupe se démarquera par un humour à la fois décalé et séduisant.

Le clip du featuring avec Yelle « Parle à ma main » est d'ailleurs élu meilleur clip de l'année au NRJ Awards 2008, permettant une nouvelle fois à Michaël Youn de se démarquer. Au cinéma, il continue également d'épater.

Après Pierre dans « Héros » en 2007, puis la voix du roi Julian dans « Madagascar 2 » en 2008, il devient le Billy the Ki d de « Lucky Luke » l'année suivante.

Cette année 2010, il sera également à l'affiche de sa propre comédie « Fatal », prévue pour juin.