EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» #LeBuzz NRJ Réunion «««

MARIE JOSéE CROZE

  • Nom : MARIE JOSéE
  • Prénom : Croze
  • Date de naissance : 23/02/1970
  • Lieu de naissance : Montréal, Canada
  • Nationalité : canadienne
  • Née le 23 février 1970, Marie-Josée Croze connue sous le petit nom de Marie-Jo est une actrice d'origine québécoise. Issue d'une famille d'adoption de quatre enfants, elle a pu briller très tôt dans sa carrière d'actrice. Si son enfance n'a pas été très heureuse, elle fait partie de ces femmes fortes et battantes qui ne reculent pas devant les obstacles. Son premiers pas au cinéma se fait dans « La postière » en 1992. Aujourd'hui actrice accomplie, Marie-Josée Croze figure au casting de « Mères et filles » en 2009.

Evènements

2009 - sortie du film "Je l'aimais"

Biographie

Les débuts de Marie-Josée Croze

En 1986, Marie-Josée Croze poursuivit une formation dans les arts plastiques au Cégep du Vieux Montréal durant vingt-quatre mois, pour ensuite se tourner vers le théâtre à l'atelier du Théâtre de la Veillée-Prospero à dans sa ville natale même.

Quelques années plus tard, elle démarre sa carrière d'actrice auprès de Gilles Carle, dans le film « La postière ». Elle enchaîne ensuite avec « La Florida » en 1993. Se révélant un peu plus, elle reçoit de nombreuses proposition aussi bien pour le grand que le petit. Ses interprétations se font alors aussi bien en français que dans la langue de Shakespeare.

Après quelques court, moyen, long-métrage et téléfilm dont « HLA identique » en 1998, Marie-Josée Croze décroche en 2000 le rô le de Bibiane Champagne dans « Maelström ». Obtenant de nombreuses récompenses, le long-métrage canadien constituera la grande révélation pour l'actrice.

Elle obtient ainsi le Jutra de la meilleure actrice en 2001.

Désormais révélée aussi bien au grand public que des cinéastes, Marie-Josée Croze collabore avec le réalisateur québécois Atom Egoyan sur « Ararat ». Du cinéma et toujours du cinéma

C'est sous la direction d'un autre de ses compatriotes que Marie-Josée Croze vit la consécration. Sorti en 2003, sa performance dans le film « Les invasions barbares » lui rapporte en effet, le Prix de l'interprétation au Festival de Cannes. L'année suivante, ses talents se voient encore récompensés du prix Jutra pour le même film.

Avec ses 17 ans dans le monde du cinéma, Marie-Josée Croze a pu réaliser plus d'une vingtaine de productions. Elle tourne régulièrement des films et c'est en 2004 et 2009 qu'elle interprète le plus grand nombre de productions étant donné que pendant cette période, elle joue dans quatre films dans la même année 2004, « Mensonges et trahisons et plus si affinités » de Laurent Tirard, « Orso » de Ferreira Barbosa, « Taking Lives » » de DJ Caruzo et les « Oiseaux du ciel » d'Eliane de Latour.

En 2005 sort « Munich », un film de Steven Spielberg . 2009 sera également une année prolifique pour l'actrice qui tourne dans plusieurs films pour ne citer que « Après l'océan », « Je l'aimais » de Zabou Breitman ou encore « Mères et filles » de Julie Lopes-Curval.

Toujours aussi habile dans l'incarnation de rôles aussi bien différents les uns que les autres, Marie-Josée Croze n'éprouve aucune difficulté dans l'interprétation des films qu'elle joue. Si en 2009, elle interprétait « Je l'aimais » et parvient à tenir le rô le de femme insaisissable, elle a pu assumer dans « Munich » le rôle d'une grande tueuse hollandaise.

Très active et très sollicitée dans le monde cinématographique, elle nous concocte prochainement « Un balcon sur la mer » de Nicole Garcia et « Liberté » de Tony Gatlif.