EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Total Music «««

LUCAS BELVAUX

  • Nom : LUCAS
  • Prénom : Belvaux
  • Date de naissance : 14/11/1961
  • Lieu de naissance : Namur, Belgique
  • Nationalité : Belge
  • Lucas Belvaux est un acteur, réalisateur et scénariste Belge né à Namur le 14 novembre 1961. Commençant sa carrière par des téléfilms, il se fait très rapidement remarquer par les réalisateurs. Il passe d'une production à une autre avec presque le même succès. En 1996, Lucas Belvaux passe derrière la caméra et devient réalisateur pour des films très connus à l'instar de la trilogie « Un couple épatant », « Cavale » et « Après la vie » sorti en 2002.

Evènements

1992 - sortie du film "Madame Bovary"

2009 - sortie du film "Rapt"

Biographie

Ses premiers rôles

Lucas Belvaux passe son enfance dans sa ville natale avant d'intégrer pour les études secondaires l'internat de Philippeville où son père est directeur. A 16 ans, il décide de fuguer à Paris pour réaliser son v?u de devenir acteur. Il abandonne ainsi ses études en Belgique pour poursuivre des cours d'art privés à Paris.

Lucas Belvaux compte notamment sur sa capacité d'autodidacte pour se faire attribuer ses premiers petits rôles dans des téléfilms. Il se fait repérer pour la première fois au cinéma avec le long-métrage d'Yves Boisset intitulé « Allons z'enfants » sorti en 1980.

Il y joue le rôle d'un jeune insoumis, Simon Chalumot, qui était obligé d'intégrer une école militaire. Ce premier succès sera suivi de petits rôles comme celui d'un commis dans « La truite » de Joseph Losey ou de Laurent dans « Ronde de nuit » de Jean-Claude Missiaen en 1983.

Sa première consécration, il va vivra en 1986 avec une nomination César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans « Poulet au vinaigre » sorti en 1984. Il retrouvera Claude Chabrol en 1992 avec « Madame Bovary », l'adaptation sur grand écran du roman de l'écrivain Gustave Flaubert.

Toujours en 1984, il tourne dans « Hurlevent » de Jacques Rivette qui sera également bien accueilli par le public. Il aura l'occasion de jouer dans une réalisation court-métrage de son frère Rémy Belvaux en 1987 avec « Pas de C4 pour Daniel Daniel ». De l'acteur au réalisateur

Alors qu'il tournait encore « Madame Bovary » en 1991, Lucas Belvaux révèle à ses fans un nouveau talent, celui du réalisateur. Son premier long-métrage est « Parfois trop d'amour » sorti en 1991 pour lequel il ne se contente pas seulement d'être le réalisateur, mais est aussi le scénariste.

Il renouvelle l'expérience en 1996 avec « Pour rire », faute de ne pas avoir trouvé le succès dont il espérait avec le premier. Celui-ci obtient en effet, les félicitations du public mais ce fut sa trilogie sortie en 2002 « Un couple épatant », « Cavale » et « Après la vie » qui le propulse réellement vers le grand succès.

Il remporte en 2003, le Prix Louis-Delluc pour ces films, celui du César du meilleur réalisateur et du meilleur scénario original.

Ayant plus d'une corde à son arc, Lucas Belvaux s'attaque également à la réalisation au petit écran. Après « Mère de toxico » en 2000, il réalise « Nature contre nature », un téléfilm lancé en 2005.

Même s'il connaît un grand succès dans la réalisation, Lucas Belvaux n'abandonne pas sa carrière d'acteur. On le voit jouer dans « Demain on déménage » de Chantal Akerman, dans « Joyeux noël » en 2005 et dans « La raison du plus faible » en 2006.

Avec ce dernier, il combine à la fois ses talents d'acteur, de réalisateur et de scénariste. En 2009, il sort un autre film où il est à la fois réalisateur et acteur « Rapt ». Il y tient le rôle d'un pilote d'hélicoptère.

Il sera de nouveau nommé au César du meilleur réalisateur pour ce film, en 2010.