EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

GASPAR NOé

  • Nom : GASPAR
  • Prénom : Noé
  • Date de naissance : 27/12/1963
  • Lieu de naissance : Buenos Aires, Argentine
  • Nationalité : française
  • Réalisateur français de renommée mondiale, Gaspar Noé s'est illustré grâce à des courts-métrages poignants et à des longs-métrages originaux. Son talent innovateur a apporté un nouveau regard sur le monde de la réalisation cinématographique comme le prouvent les nombreux prix qui ont caractérisé sa carrière.

Evènements

1991 - sortie du film "Carne"

2009 - tournage de "Soudain le vide"

Biographie

Premiers pas dans le cinéma

Né en Argentine en 1963, Gaspar Noé baigne dès son jeune âge dans un milieu très intellectuel. Entre son père qui est peintre et sa mère qui participe activement à la politique locale, le jeune homme jouit d'un entourage fait de penseurs.

Gaspar Noé suit ses parents à Paris douze ans plus tard et se lance dans des études brillantes de philosophie. Le jeune homme poursuit parallèlement des études de cinéma et sera diplômé de l'École nationale supérieure Louis Lumière.

Ses premiers contacts avec le monde du cinéma se passent sous l'oeil du réalisateur Fernando E. Solanas. Ami de la famille, le professeur entraîne son élève sur le tournage de « Tangos, l'exil de Gardel » en 1985.

Fort de cette expérience, Gaspar Noé décide de se lancer dans une carrière solo. Dé but de parcours professionnel

Gaspar Noé débute dans le milieu de la réalisation avec un premier court-métrage intitulé « Tintarella di luna ». Le film sort en 1985 et obtient de bonnes critiques. Gaspar Noé y figure avec son père et sa future compagne Lucile Hadzihalilovic.

Il la secondera deux années plus tard sur le tournage de « La première mort de Nono ». Le deuxième court-métrage de Gaspar Noé sort dans le courant de la même année sous le titre de « Pulpe amère ».

Fernando E.Solanas refait appel à ses services en 1988 afin qu'il l'assiste pour le tournage du film « Le sud ». Gaspar Noé trouve malgré cela le temps de signer deux autres courts-métrages bien accueillis par le public « Intoxication » puis « Sodomites ».

« Carne » sort en 1991 et décroche notamment la Mention du Prix de la Jeunesse et le Grand Prix de la Semaine Internationa le de la critique au Festival de Cannes.

Gaspar Noé tentera d'adapter ce film d'une quarantaine de minutes au grand écran, mais le projet ne sera jamais concrétisé par manque de moyens financiers. Le réalisateur mettra par ailleurs quelques temps avant de reprendre les tournages. Suite de parcours

Gaspar Noé présente « Une expérience d'hypnose télévisuelle » en 1995 et fait une apparition dans le film « Dobermann » de 1997.

L'année 1998 lui sera très bénéfique car il sort non seulement son premier long-métrage « Seul contre tous » mais sera également consacré pour ce film. Le Prix spécial du jury aux rencontres franco-américaines d'Avignon, le Prix de la critique internationa le de Sarajevo ou encore le Prix du meilleur film et de la meilleure photo au Festival de Stockholm font partie des nombreuses récompenses rapportées par « Seul contre tous ».

Gaspar Noé tourne « Irréversible » en 2002. Il engage pour cela un casting de jeunes talents dont Monica Belucci et Vincent Cassel . Malgré un scénari o et une réalisation sans faute, le film est jugé trop violent au Festival de Cannes.

Gaspar Noé tournera ensuite deux spots courts dédiés à la lutte contre le sida. De 2004 à 2006, le réalisateur se concentre sur la qualité de ses courts-métrages, les jugeant plus intéressants que les films commerciaux.

Le cinéma d'auteur sera alors enrichit par « Eva » en 2005 puis « We fuck alone » l'année suivante. Gaspar Noé tournera « Soudain le vide » en 2009 après de longues années à peaufiner le scénario.

Le long-métrage est salué par les critiques et rencontre un grand succès en France.