EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

BENOîT MAGIMEL

  • Nom : BENOîT
  • Prénom : Magimel
  • Date de naissance : 11/05/1974
  • Lieu de naissance : Paris, France
  • Nationalité : française
  • Un acteur qui aime interpréter des rôles surprenants dans des films exceptionnels, c'est la principale caractéristique qui définit Benoît Magimel en tant que comédien. En tant que père d'une petite fille née en 1999, qu'il a eu de sa relation avec Juliette Binoche dont il s'est séparé en 2003, il reste plus discret sur sa vie personnelle. Il n'en demeure pas moins attirant pour son physique élancé et son regard séduisant d'un bleu-gris clair que ses fans ont sûrement remarqué dès ses premiers films comme « Les voleurs » et  « La pianiste ». Plein feux sur cette star du cinéma français qui affectionne en particulier les oeuvres de Claude Chabrol .

Evènements

1996 - Jimmy Fontana dans "Les voleurs"

Biographie

Les premières répliques de Benoît Magimel

Né le 11 mai 1974 à Paris, Benoît Magimel est le fils d'un ancien employé de banque et d'une ancienne infirmière. Il se fait repérer pour ses talents d'acteur dès son adolescence, car à quatorze ans à peine, il donne ses premières répliques en tant qu'acteur en tournant dans « La vie est un long fleuve tranquille ».

Le long-métrage est une oeuvre haute en couleurs dans laquelle il interprète le rô le de Momo Groseille. Cette comédie d'Etienne Chatiliez lui a d'emblée valu la reconnaissance du public et plus particulièrement des producteurs.

Deux années plus tard, Benoît Magimel décide de donner la priorité à sa passion qu'est le cinéma et met un terme à ses études alors en classe de première pour perfectionner ses talents d'acteur.

Du haut de ses seize ans, il n'a aucune difficulté à séduire son entourage, dont les comédiens les plus populaires et les plus demandés ainsi que les producteurs les plus compétents de l'époque. Sur le grand écran

En 1995, Benoît Magimel est prêt à surprendre le public en jouant dans « La fille seule », un film de Benoît Jacquot. Les grands acteurs comme Daniel Auteuil et Catherine Deneuve sont rapidement sous le charme du jeune talent aux côtés duquel ils jouent en 1996 dans « Les voleurs », d'André Téchiné.

Sa capacité à interpréter des rôles atypiques et à chaque fois différents ne tarde pas à se dévoiler grâce au tournage de « Selon Matthieu », dans lequel il s'approprie avec brio le rô le de l'amant de Nathalie Baye .

Cette oeuvre de Xavier Beauvois ne sera que la première de toute une liste qui a propulsé Benoît Magimel dans le rang des grandes pointures du cinéma français. S'ensuivront les films cultes tel que « La pianiste », de Michael Haneke qui reçoit l'ovation des réalisateurs français.

Depuis ses débuts en 1988 jusqu'à aujourd'hui, parmi les films incontournables qui ont contribué de manière importante à son succès, l'on peut citer « Une minute de silence » de Florent Emilio Siri, sorti en 1998 et l'incontournable « Les rivières pourpres 2 » une réalisation d'Olivier Dahan sortie en 2004.

Le film « La pianiste » réalisé quatre ans auparavant lui permettra de décrocher le prix d'interprétation au festival de Cannes en 2001.

En 2006, ses prouesses sur le grand écran s'étendront avec ses interprétations dans « Fair play » et « La fille coupée en deux » l'année suivante retrouvant le réalisateur Claude Chabrol ou encore « L'avocat » de Cédric Anger, un film sorti en 2010. Du petit écran au VIP

Poursuivant également une carrière sur le petit écran, Benoît Magimel fait ses premières armes en 1981 dans la série télé « Pause-café ». Après avoir entre autres joué dans « Les ritals » en 1991, effectué une apparition dans un épisode de « L'instit » en 1993 et interprété Eden dans « Jalna », sa dernière apparition dans une série télé remonte en 2008, « Résolution 819 » de Giacomo Battiato.

Cette dernière, une fiction tirée d'une histoire réelle, témoigne encore de la polyvalence de cet acteur qui s'est facilement glissé dans la peau d'un policier Français en mission sur les terrains serbes.

Appartenant à l'univers des people en dépit de sa discrétion, Benoît Magimel ne cesse d'être sollicité au fil des années pour des films en vogue créés par de grands réalisateurs. Des petites séries télévisées, il passe ainsi aux oeuvres futuristes.

Le 9 mars 2010, Benoît Magimel assiste à l'avant-première du film « Sans laisser de traces », de Grégoire Vigneron, dans lequel il joue aux côtés de François- Xavier Demaison , qui s'ajoute aux films surprenants de Benoît Magimel.