EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» #LeBuzz NRJ Réunion «««

SPIKE LEE

  • Nom : SHELTON
  • Prénom : Lee
  • Date de naissance : 20/03/1957
  • Lieu de naissance : Atlanta, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Spike Lee est un réalisateur, producteur et scénariste afro-américain, né Shelton Lee le 20 mars 1957 en Georgie, à Atlanta. Diplômé en production cinématographique à l'École du Cinéma de New-York, il donne rendez-vous à des premières critiques élogieuses avec son court-métrage amateur « Joe's bed-study barbershop: we cut heads » en 1982, remportant l'Oscar du meilleur film étudiant. Depuis, il se laisse emporter par ses inspirations. Ses oeuvres sont surtout portées sur l'univers afro-américain.

Evènements

1989 - sortie du film "Do the right thing"

1998 - "4 little girls", nomination aux Academy awards du meilleur documentaire

Biographie

Un amour pour le cinéma

Spike Lee décide tôt de poursuivre une carrière de cinéaste. Issu d'une famille nombreuse, sous les ailes d'un père jazzman, il grandit dans un environnement à la fois artistique et intellectuel, rêvant à un grand avenir à l'écran.

Après avoir suivi des études au Collège Universitaire de Morehouse, il intègre l'École du Cinéma de New-York pour concrétiser ce projet et talents à l'honneur, il sort facilement du rang. Il remporte notamment son premier oscar, celui du meilleur film étudiant en 1982, pour son court-métrage « Joe's bed-study barbershop: we cut heads ».

Mais avant, il réalise déjà trois longs-métrages à succès mitigés: son tout premier film « Last hustle in Brooklyn » en 1977, suivi de « The answer » en 1980 et « Sarah » un an plus tard.

Il enchaîne avec « Nola Darling n'en fait qu'à sa tête » en 1986, qui se démarque au Festival de Cannes avec le Prix de la jeunesse et qui, en même temps, marque le début d'un enchaînement de succès. Les années de gloire

En 1988, Spike Lee dévoile sa sixième réalisation « School daze ». Un long-métrage basé sur les années lycées afro-américaines qui, diffusé à l'écran, suscite aisément l'intérêt du public.

Il en naît des critiques élogieuses, accompagnées de chiffres importants, permettant encore à Spike Lee de se démarquer. « Do the right thing » en 1989, « Mo' better blues » une année plus tard, ou encore « Jungle fever » dans la même foulée, il se laisse entraîner par ses vagues d'inspirations, se retrouvant désormais sur la liste des grands noms.

Le film « Malcolm X » qu'il réalise en 1992, racontant l'histoire d'un leader noir, suscite pourtant la polémique et à partir de là, Spike Lee fera souvent l'objet d'une controverse, notamment en ce qui concerne le racisme.

Il continue toutefois de tourner derrière la caméra, enchaînant avec « Crooklyn » en 1994. Il sillonne la comédie dans « Girl 6 » en 1996, arpente le petit-écran avec la série « Freak » deux ans plus tard et en 1999, il se focalise sur les drames new-yorkais dans « Summer of Sam ». Jusqu'à aujourd'hui

Dans les années 90, Spike Lee réalise également des documentaires comme « The original kings of comedy » ou encore « 4 little girls », bien accueillis par le public puis, en 2002, il dévoile ce qui va devenir l'un de ses plus gros succès: « La 25ème heure ».

Un long-métrage qui met en vedette l'acteur Edward Norton et qui, racontant les dernières heures d'un dealer avant sa captivité, fait un grand bruit immédiat.

Suivra « She hate me » avec Jamel Debbouze et Monica Bellucci en 2004 et deux ans plus tard, un reportage sur l'ouragan Katrina, intitulé « When the levees broke » est également diffusé à l'écran, sur HBO.

Dans la même année, Spike Lee se démarque avec « Inside man, l'hom me de l'intérieur », avec un casting de renom incluant Jodie Foster , Denzel Washington et Clive Owen.

Il réalise également « Miracle à Santa Anna » en 2007 mais, suite à des controverses sur le racisme, ce long-métrage sera censuré en France.

Le prochain film de Spike Lee , portant sur la suite de « Inside man », serait prévu pour 2010.