EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» #LeBuzz NRJ Réunion «««

AïSSA MAïGA

  • Nom : AïSSA
  • Prénom : Maïga
  • Date de naissance : 25/05/1975
  • Lieu de naissance : Dakar, Sénégal
  • Nationalité : française
  • Aïssa Maïga est une actrice, comédienne de théâtre et cinéaste française, née au Sénégal, à Dakar, le 25 mai 1975. Débarquant en France à l'âge de 4 ans, elle nourrit tôt en elle le rê ve de devenir comédienne. Elle fait son premier pas en intégrant la faculté de théâtre de Saint-Denis en 1992. Talents à l'honneur, elle se fait remarquer dans la comédie musicale « La nuit la plus longue ». En 1997, Aïssa Maïga décroche son premier grand rôle à l'écran dans « Saraka Bo » de Denis Amar et depuis, elle enchaîne les rôles.

Evènements

2003 - sortie du film "Mes enfants ne sont pas comme les autres"

Biographie

Les débuts à l'écran

Née d'une mère séné-gambienne et d'un père malien, Aïssa Maïga passe les premières années de sa vie au Sénégal avant de débarquer à Paris en 1979. Elle grandit ainsi dans le bain de la culture occidentale et se découvre tôt une aspiration pour le théâtre.

Après avoir obtenu son bac à l'âge de 17 ans, elle décide de se consacrer entièrement à ce monde artistique et s'inscrit à la faculté de théâtre de Saint-Denis. Artiste dans l'âme, Aïssa Maïga n'éprouve pas de difficulté à suivre les cours. Au contraire, elle sort automatiquement du rang et pendant trois années consécutives, elle jouera dans la comédie musicale « La nuit la plus longue ».

Sa tante, également comédienne, se retrouve conquise par ses talents et décide de lui donner un coup de pouce. Il en résulte un premier rôle sur le petit écran. Aïssa Maïga fera sa première apparition dans « Le royaume du passage », un court-métrage.

En 1997, elle obtient son premier rôle au grand écran, dans le film de Denis Amar « Saraka Bo ». « L'un reste, l'autre part »

Ayant fait ses preuves aux côtés de Richard Bohringer et de Yvan Attal , Aïssa Maïga enchaîne plusieurs petits rôles à l'orée de l'année 2000. Elle fait notamment apparition dans la série « Les Cordier, juge et flic » et se retrouve également dans « Commissaire Moulin ».

Remarquée par Denis Dercourt, elle incarnera aussi le rôle d'Esther dans « Lise et André » en 2001 et le réalisateur, impressionné, lui propose un autre rôle dans son long-métrage « Mes enfants ne sont pas comme les autres » en 2003.

C'est pourtant une année plus tard, en 2004, qu'Aïssa Maïga se démarque réellement sur l'écran français, en incarnant le personnage de Farida dans « L'un reste, l'autre part » de Claude Berri. Une comédie dans laquelle l'actrice joue aux côtés de Charlotte Gainsbourg , de Daniel Auteuil , ainsi que de Laure Duthilleul, lui permettant de débarquer sur le tapis rouge du cinéma français.

Il n'est plus ainsi question de petits rôles pour Aïssa Maïga. Désormais, elle constituera l'une des cibles préférées des réalisateurs. Une grande actrice

Propulsée au summum par le rô le de Farida, Aïssa Maïga travaille désormais aux côtés de grands noms. En 2004, elle fait entre autres apparition dans le film de Cédric Klapisch « Les poupées russes », qui donne rendez-vous à de grandes acclamations dans les salles.

Elle enchaîne avec « Paris, je t'aime » d'Olivier Assayas en 2006, dans lequel elle incarne le rô le de Sophie. Dans la même année, on la retrouve aussi dans « Une famille parfaite » de Pierre Trividic, ainsi que dans « Je vais bien, ne t'en fais pas » de Philippe Lioret.

L'une de ses apparitions les plus remarquées demeure toutefois celle dans « Bamako » d'Abderrahma ne S issako en 2006, pour laquelle elle remporte le César du meilleur espoir féminin. Son interprétation dans « Sexe, gomb o et beurre salé » de Mahamat-Saleh Haroun ne peut aussi que se démarquer, sans oublier celle dans « Diamant 13 » de Gilles Béat en 2009.

Aïssa Maïga est également sur la réalisation de son premier film « Il faut quitter Bamako », dont la sortie serait prévue pour 2010.