EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» My NRJ «««

ROB LOWE

  • Nom : ROBERT HEPLER
  • Prénom : Lowe
  • Date de naissance : 17/03/1964
  • Lieu de naissance : Charlottesville, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Rob Lowe fait partie des acteurs hollywoodiens les plus talentueux et les plus célèbres de sa génération. S'étant construit une notoriété non seulement grâce à ses talents, mais également grâce à sa belle gueule, il compte aujourd'hui plus d'une trentaine de films, sans compter ses innombrables téléfilms et séries télévisées.

Evènements

2003 - sortie du film "View from the top"

2009 - "The invention of lying"

Biographie

Ses débuts

Robert Hepler Lowe voit le jour le 17 mars 1964 à Charlottesville, Virginie et grandit à Dayton, Ohio, où il fréquente le Oakwood High School. Il est le fils de Barbara Hepler et de Charles Lowe et le frère de l'acteur Chad Lowe.

À cause d'une infection contractée dans son enfance, Rob Lowe est devenu sourd de l'oreille droit. Dès son plus jeune âge, Rob Lowe se passionne pour le cinéma et rêve de faire carrière dans ce secteur.

Après le divorce de ses parents, il part s'installer avec son frère et sa mère à Los Angeles, Californie et intègre les rangs du Santa Monica High School. Dans sa nouvelle ville, il décroche ses premiers rôles dans des spots publicitaires, avant de tourner en 1979 dans le sitcom « A new kind of family ».

Après quelques apparitions dans la série « Afterschool specials », Rob Lowe décroche en 1983 un rôle dans le téléfilm « Thursday's child », qui lui vaudra une nomination au Golden Globe. Dans la même année, il fait ses débuts au cinéma dans le film « The outsiders », acclamé par les critiques et qui connaît un grand succès au box-office.

Grâce au succès de ce premier film, Rob Lowe voit sa carrière lancée et reçoit plusieurs propositions de rôles. Considéré comme l'un des meilleurs acteurs de sa génération, le public le classe parmi le fameux groupe d'acteurs et actrices prometteurs baptisé « Brat Pack », aux côtés entre autres d'Emilio Estévez, d'Anthony Michael Hall et de Demi Moore.

En 1983 toujours, Rob Lowe est à l'affiche d'un autre film à succès, intitulé « Class » et dans lequel il donne la réplique à Jacqueline Bisset et Andrew McCarthy. Ses prestations dans ses deux premiers films lui vaudront aussitôt une image de bourreau des coeurs et de sex symbol, qui lui collera à la peau et lui réussira tout au long de sa carrière. La reconnaissance

Après s'être fait connaître du grand public grâce à deux grands films à succès, Rob Lowe décroche en 1984 le premier rôle du film « The hotel New Hampshire » et tourne aux côtés de Jodie Foster et Beau Bridges.

Dans la même année, il est sollicité pour jouer dans le film « Oxford blues » et renforce sa notoriété sur la scène hollywoodienne.

En 1985, Rob Lowe est l'une des vedettes du film à succès « St. Elmo's fire ». Mais sa prestation sera jugée minable par les critiques et lui vaudra un Razzie Award du pire acteur de second rôle. L'année suivante, il renoue avec le succès grâce aux films « Youngblood » et « About last night », dans lequel il partage la vedette avec Demi Moore et James Belushi.

En 1987, Rob Lowe connaît l'un de ses premiers grands succès cinématographiques, grâce au film « Square dance ». À l'aise dans tous les registres de rôles, il interprète dans ce film le rôle d'un attardé mental et reçoit une nomination aux Golden Globe Awards.

L'année suivante, il s'illustre dans les films « Masquerade » et « Illegally yours ».

En pleine ascension vers la gloire, Rob Lowe se retrouve mêlé en 1988 dans un énorme scandale qui entachera et ruinera sa carrière. Alors qu'il est à Atlanta pour assister à la Democratic National Convention, il couche avec deux jeunes filles dont l'une est mineure et tourne avec elles un sextape qui fera très vite la une des presses à scandales.

Une deuxième vidéo contenant ses ébats à trois avec son ami Justin Moritt et une top modèle américaine du nom de Jennifer fera ensuite surface et détruira de plus belle son image.

Rob Lowe effectuera par la suite 20 heures de travaux communautaires ainsi qu'une cure contre l'accoutumance à l'alcool et au sexe. Post-scandale

Après le scandale de la sextape, Rob Lowe se retrouve au plus mal de sa carrière et peine à la faire redécoller. Lessivé par les critiques, ignoré des studios et boudé par le public, il tente d'effectuer un come-back lors de la cérémonie d'ouverture des Academy Awards, en mars 1989, où il chante aux côtés d'Eileen Bowman dans une interprétation de « Blanche-Neige et les sept nains ».

Cette performance ne réussira pas à rétablir sa cote de popularité mais contribuera plutôt à la détruire davantage.

En 1990, Rob Lowe décroche enfin un rôle dans le film « Bad influence », dans lequel il squatte le personnage d'Alex, le méchant de l'histoire. L'année suivante, il tourne dans des films peu notables comme « The finest hour » et « The dark backward », avant de renouer en 1992 avec le succès grâce au film comique « Wayne's world », dans lequel il donne la réplique à Mike Myers et Dana Carvey.

Soucieux de redorer son image, Rob Lowe commence à cette époque à reprendre sa carrière à la télévision et tourne dans plusieurs téléfilms.

Bien qu'il ait réussi à décrocher de nouveaux rôles au cinéma, sa carrière restera à un niveau plus ou moins déplorable et ne décrochera plus que des rôles mineurs. Parmi les films qu'il tournera ensuite, on cite les trois « Austin Powers », « Contact » en 1997 ou encore « View from the top » en 2003.

Toujours en activité dans le monde du cinéma, Rob Lowe est actuellement à l'affiche de « Majesty » et « The invention of lying », sortis en 2009.

À la télévision, il partage en ce moment la vedette de la série « Brothers & sisters », aux côtés de Calista Flockhart.