EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Party Run «««

MICKEY ROURKE

  • Nom : PHILIP ANDRE
  • Prénom : Rourke jr
  • Date de naissance : 16/09/1952
  • Lieu de naissance : New York, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Acteur de grand talent, Mickey Rourke a tout de l'allure d'une rock star. Avec une carrière cinématographique au sommet, il se reconvertit en boxeur avant de sombrer dans la drogue et l'alcool. Il faut alors attendre l'année 2008 pour redécouvrir le talent de Mickey Rourke avec le film « The wrestler » qui lui permet d'obtenir une nomination aux Oscars. En 2010, il est attendu dans cinq films dont entre autres, le deuxième volet de « Sin City ».

Evènements

1997 - Tsui Hark dans "Double team"

2009 - "The wrestler", Golden Globe du meilleur acteur

Biographie

Un acteur prometteur

Philip Andre Rourke, Jr. voit le jour à Schenectady, New York le 16 septembre 1952 auprès d'une famille d'origine irlandaise. Après le divorce de ses parents, la mère de Mickey Rourke l'emmène avec son frère et sa soeur vivre à Miami, auprès de son nouveau mari.

Alors qu'il est encore au collège, il suit des cours de self-defense auprès d'un club d'entraînement de la ville. Peu à peu il s'intéresse à la boxe tel qu'à l'âge de 12 ans, il gagne son premier combat sous le nom de Andre Rourke.

Sa carrière de boxeur va bon train durant les années suivantes, jusqu'au jour où il est victime d'une commotion cérébrale qui le contraint à prendre une année sabbatique.

À l'âge de 19 ans, il décide de quitter le domicile familial pour tenter sa chance à New York dans l'espoir de devenir acteur. Ainsi, il suit des cours auprès du Actors Studio avant de décrocher son premier rôle dans « 1941 » de Steven Spielberg.

Son petit rôle dans le film suffit à le faire remarquer par les grands réalisateurs tel qu'en 1980 il joue sous la direction de Michael Cimino dans « La porte du paradis » qui reçoit un échec cuisant avant de devenir un film culte. Par la suite, il joue aux côtés de Steve Guttenberg, Kevin Bacon, Daniel Stern ainsi que Timothy Daly dans « Diner » de Barry Levinson. Le film recevra une nomination aux Oscars pour le meilleur scénario original. De sex symbol à boxeur ravagé

En 1985, l'acteur reprend sa collaboration avec Michael Cimino dans « L'année du dragon » où il incarne le rôle du Capitaine Stanley White, un vétéran de la guerre du Vietnam qui se reconvertit en policier.

Un an plus tard, il revient en haut de l'affiche avec Kim Basinger dans « 9 semaines 1/2 » d'Adrian Lyne qui ne manque pas de se faire remarquer par le public. Mickey Rourke est alors propulsé au rang de star et enchaîne les tournages à une allure vertigineuse.

Ainsi, en 1987, il donne la réplique à Robert De Niro dans « Angel Heart - Aux portes de l'enfer » d'Alan Parker où il incarne le rôle de Harry Angel, un détective privé qui se fait engager pour retrouver la trace d'un crooner perdu de vue depuis de nombreuses années.

La même année, Mickey Rourke fait sensation auprès de Faye Dunaway dans « Barfly » où il incarne le rôle d'un écrivain promis à un bel avenir mais qui se noie dans l'alcool.

Alors qu'il est considéré comme un des acteurs les plus talentueux de sa génération, Mickey Rourke se fait une réputation de mauvais garçon sur les plateaux de tournage tel que les cinéastes commencent à lui tourner le dos. C'est ainsi qu'en 1991, l'acteur décide de remonter sur le ring pour tenter une nouvelle carrière de boxeur.

Il prend alors le nom de El Marielito et gagne six combats sur huit avant d'abandonner la discipline quatre ans plus tard. Les conséquences de ses combats se lisent sur son visage avec de nombreuses fractures qui transforment sa belle gueule.

Egalement ruiné et divorcé, Mickey Rourke doit suivre une thérapie longue de huit années pour se reconstruire. Parallèlement, il continue de tourner dans des films mais doit se contenter de rôles secondaires tels dans « L'Idéaliste » de Francis Ford Coppola ou encore « Buffalo '66 » de Vincent Gallo.

Il alterne les chefs-d'oeuvres avec les navets en passant à côté des rôles les plus convoités comme dans « Pulp fiction », « Rain man », « Le silence des agneaux » ou encore « Les incorruptibles ». Un retour remarquable

Au début des années 2000, il tourne dans « Animal factory » de Steve Buscemi, un film à propos de la vie carcérale où l'acteur joue le rôle de Jan la travestie. Un an plus tard, il joue dans la vidéo du single de Enrique Iglesias, « Hero » aux côtés de Jennifer Love Hewitt.

La même année, il tourne sous la direction de Sean Penn dans « The pledge » avec Jack Nicholson. L'acteur continuera de jouer dans un bon nombre de films tels « Man on fire » ou « Domino » de Tony Scott ou encore « Sin City » de Robert Rodriguez & Frank Miller dans lequel il reprend le rôle du comic Marv.

Une autre consécration n'arrive qu'en 2008 avec le film « The wrestler » réalisé par Darren Aronofsky, un film quasi-autobiographique pour l'acteur. En effet, il y incarne le rôle de Randy "Ram" Robinson qui est contraint d'abandonner la lutte et essaie de renouer les liens avec sa fille.

« The wrestler » est salué par la critique et reçoit de nombreuses récompenses du meilleur acteur notamment lors des BAFTA Awards ou encore aux Golden Globes. Grand favori dans la course aux Oscars, la statuette reviendra finalement à Sean Penn.

Suite à sa formidable prestation, Mickey Rourke reviendra sur le grand écran en 2010 dans cinq films à savoir la suite de « Sin City », mais également « 13 » de Géla Babluani, « The expendables » de Sylvester Stallone, « Passion plays » de Mitch Glazer ainsi que « Iron man 2 » de Jon Favreau.