EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

HOOBASTANK

  • Prénom : Hoobastank
  • Date de naissance : 30/11/1993
  • Lieu de naissance : Los Angeles, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • D'origine californienne, le groupe de rock alternatif et post grunge américain Hoobastank est notamment connu pour ses hits « The reason », « Running away » et « Crawling in the dark ». A l'affiche, on trouve le chanteur et guitariste Doug Robb, le guitariste Dan Estrin et le batteur Chris Hesse qui se font accompagner par une série de bassistes au fil des années.

Evènements

2009 - sortie de l'album "For(n)ever"

Biographie

« Crawling in the dark » et « Running away », les premiers exploits

Hoobastank voit le jour en 1994 dans une banlieue de Los Angeles, Etats-Unis après un affrontement scénique entre Doug Robb et Dan Estrin qui décident de monter un groupe. Rejoints par Chris Hesse et le bassiste Markku Lappalainen, ils commencent leur aventure par quelques concerts dans un café local avant de se produire dans une salle prestigieuse de Los Angeles.

En 1998, les quatre compagnons enregistrent un premier recueil autoproduit intitulé « Sure they don't make basketball shorts like they used to ». A ce stade de leur carrière, les Hoobastank avaient déjà développé une solide réputation dans le su d de la Californie amenant Island Records à contracter avec eux en 2000.

L'année d'après, leur album éponyme est dans les bacs. Parmi les titres, on trouve le retentissant « Crawling in the dark » numéro trois du Modern Rock chart et le brillant « Running away » numér o de ux du même classement.

Grâce à leur succès, l'opus reçoit le disque de platine et arrive au sommet du Billboard Heatseeker chart. Une troisième pièce maîtresse intitulée « Remember me » vient compléter les premiers exploits du collectif qui acquiert la reconnaissance internationale à travers une tournée européenne et asiatique.

Vers la fin de 2001, le groupe est invité à se produire au Rock and Roll Hall of Fame en raison du succès de son album. « The reason », le gros succès

En 2003, les Hoobastank retournent en studio pour la préparation d'un autre album quand Dan Estrin subit un accident de la route qui perturbe les sessions d'enregistrement. Après sa convalescence, le groupe enchaîne avec la grande tournée Nokia Unwired en compagnie d'autres formations.

En décembre de la même année, leur album « The reason », mettant en évidence les hautes performances vocales de Doug Robb, est dans les bacs. Après sa sortie, le single « Same direction » atteint la neuvième position du US Modern Rock chart et fait un sacré tabac au Canada en Australie et dans différents pays d'Europe à savoir l'Allemagne, la Finlande et la Suède.

Le titre éponyme « The reason », quant à lui, est sorti en single dans la première moitié de 2004. Devenu un énorme succès, il grimpe à la deuxième place du Billboard Hot 100 et explose au sommet US et World Modern Rock charts. S'il est sacré numéro 15 en Allemagne, il entre dans le Top 10 en Australie.

Figurant sur la bande son du dernier épisode de « Friends », le single bat le record au Canada où il passe 21 semaines au sommet du classement.

Parallèlement à son succès à l'étranger, l'album est sacré numéro trois du Billboard 200 Album chart aux Etats-Unis.

Entre temps, les Hoobastank augmentent leur cote de popularité en accompagnant les Linkin Park dans leur grande tournée mondia le de 2004 pour la promotion de leur album « Meteora ». Vers la réalisation de « For(n)ever »

Après différentes tournées dont une avec les Velvet Revolver /strong> en 2005 qui voit le départ de Markku Lappalainen et l'intégration de Josh Moreau, les Hoobastank lancent leur opus mélodique « Every man for himself ».

Sacré numéro 12 du Billboard chart peu après sa sortie en mai 2006, l'album reçoit plus tard le disque d'or aux Etats-Unis malgré l'échec de ses extraits « Inside of you », « If I were you » et « Born to lead ».

En 2007 et 2008, le groupe prépare la sortie du prochain recueil annoncé par la publication du single « My turn » en octobre 2008. Entre temps, les Hoobastank changent de bassiste, Josh Moreau s'envole avec Katy Perry et compagnie et David Amezcua intègre la formation.

Le collectif assure également plusieurs performances scéniques dont une en faveur de Barack Obama à l'université de Las Vegas.

En janvier 2009, leur opus « For(n)ever » est dans les bacs. Parmi les onze titres, on retrouve « The letter » que le groupe reprendra par la suite avec la chanteuse australienne Vanessa Amorosi et avec l'américano-japonaise Anna Tsuchiya.

Le single avec Vanessa Amorosi sort en Australie le 19 juin 2009. Puis la version de la pièce en compagnie d'Anna Tsuchiya apparaît sur la compilation japonaise « The greatest hits: don't touch my moustache » au mois d'août 2009.