EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Total Music «««

BON JOVI

  • Prénom : Bon jovi
  • Date de naissance : 30/11/1982
  • Lieu de naissance : New Jersey, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Groupe de rock légendaire et intemporel, Bon Jovi est l'une des plus grandes références de la nouvelle génération d'artistes actuelle. Auteur de dix albums studio ainsi que d'une poignée d'albums live et compilations, le groupe a vendu jusqu'à présent plus de 120 millions d'albums à travers tout le globe. Avec à son actif près de 3 000 concerts donnés un peu partout dans le monde, Bon Jovi s'impose aujourd'hui comme étant l'une des figures incontournables de la scène musicale américaine.

Evènements

2000 - sortie de l'album "Crush"

2009 - sortie de l'album "The circle"

Biographie

Les premières années du groupe

Le groupe se forme en 1983 à Sayreville, New Jersey, autour du lead vocal Jon Bon Jovi, du guitariste Richie Sambora, du claviériste David Bryan, du bassiste Alec John Such et du batteur Tico Torres.

Jon Bon Jovi, né John Bongiovi, a d'abord joué dans plusieurs autres groupes avant de former Bon Jovi. Parmi ces derniers, on cite son groupe d'enfance Raze, qu'il fonde à l'âge de 13 ans.

À 16 ans, il fait la rencontre de David Bryan et fonde le groupe Atlantic City Expressway, avec lequel il fera la tournée des clubs de New Jersey. Peu après, il monte le groupe John Bongiovi and The Wild Ones et joue en première partie de plusieurs grands artistes locaux.

En 1982, Jon Bon Jovi décroche un emploi chez Power Station Studios à Manhattan et en profite pour enregistrer en parallèle plusieurs démos, qu'il envoie par la suite en vain auprès de nombreuses maisons de productions.

Pressé de devenir une rock star, Jon Bon Jovi part à New York et convainc de vive voix John Lassman, directeur de la station de radio locale WAPP 103.5FM, d'inclure sa chanson « Runaway » dans l'album compilation de jeunes talents qu'enregistre la radio.

« Runaway », que Jon Bon Jovi a enregistré en compagnie de musiciens de session, devient alors l'une des chansons préférées de la radio WAPP 103.5FM ainsi que de plusieurs autres stations de radio rivales et du public new-yorkais.

Fort du succès de sa chanson, Jon Bon Jovi fait appel à plusieurs de ses amis musiciens et fonde en 1983 le groupe Bon Jovi. Les premières réalisations du groupe seront ensuite des showcases et des premières parties de groupes locaux.

Très vite, Bon Jovi attire l'attention du producteur Derek Shulman, qui signe le groupe chez Mercury Records. Aussitôt, le groupe travaille sur leur premier album, éponyme, qui sort en janvier 1984.

Propulsé par le single à succès « Runaway », l'album connaît un succès plus ou moins grand et réussit à asseoir la réputation de ce nouveau groupe prometteur.

Bon Jovi est ensuite sollicité pour assurer les premières parties de grands groupes tels que ZZ Top, Scorpions et Kiss. Le succès

Fort du succès de leur premier opus, Bon Jovi sort leur second album « 7800° Fahrenheit » en 1985, qui ne connaît qu'un succès commercial mineur. Néanmoins, l'album a permis au groupe de s'embarquer dans une grande tournée internationale, se produisant entre autres un peu partout aux U.S.A., en Europe et au Japon.

En avril 1986, Bon Jovi s'installe à Vancouver pour enregistrer leur troisième album qui sort après six mois de préparation. Intitulé « Slippery when wet », cet album est considéré comme le premier grand succès du groupe, la plaque tournante de leur carrière, leur tremplin pour la gloire, l'oeuvre qui leur a permis de se faire connaître du grand public.

Record des ventes d'albums hard rock U.S. pendant plusieurs semaines, « Slippery when wet » se vendra jusqu'à aujourd'hui à plus de 25 millions de copies et sera certifié disque de diamant.

Issu de cet album, le single « You give love a bad name » devient la première chanson du groupe à se placer au top du Billboard. Suivront ensuite les autres numéro un, tels que « Livin' on a prayer » et « Wanted dead or alive », tirés du même album.

Grâce à cet album, le groupe reçoit un MTV Video Music Award, un American Music Award ainsi qu'un People's Choice Award. Désormais classé aux hauts rangs de superstars, Bon Jovi enchaîne avec une grande tournée des stades U.S. et devient la vedette du festival anglais Monsters of Rock de 1987.

Au sommet de la gloire, Bon Jovi renforce en septembre 1988 sa notoriété, en sortant un nouvel album intitulé « New Jersey ». Numéro un du Billboard 200 pendant plusieurs semaines et vendu à plus de 7 millions de copies sur le marché U.S., cet album réitère le grand succès du précédent opus, porté par des singles comme « Bad medicine », « Born to be my baby » et « I'll be there for you ».

Durant les deux années qui suivront, Bon Jovi sera constamment sur les routes, se produisant dans plus d'une vingtaine de pays et assurant une multitude de festivals. Ces vingt dernières années

En 1990, exténué physiquement et mentalement par les innombrables tournées, le groupe Bon Jovi revient à la maison et préfère s'éclipser des devants de la scène pendant un certain temps.

Durant ce break, seuls Jon Bon Jovi et Richie Sambora réaliseront des projets musicaux solos et sortiront chacun un album à succès.

C'est vers la fin de l'année 1991 que le groupe se remet à s'interroger et à travailler sur des éventuels projets. Le cinquième album, intitulé « Keep the faith » et enregistré à Vancouver sort en novembre 1992, suivi d'une tournée de promotion dont la majeure partie se tient dans les petits clubs de New Jersey.

Bon Jovi effectue ensuite une apparition au MTV Unplugged, et sort en 1993 l'album live « Keep the faith: An evening with Bon Jovi ».

Après une tournée dans près d'une quarantaine de pays et un album best of intitulé « Cross road » en octobre 1994, Bon Jovi sort en juin 1995 son sixième album, « These days ». Entre temps, le bassiste Alec John Such quitte le groupe et laisse sa place à Hugh McDonald.

Leur sixième opus vaudra au groupe un BRIT Award et un MTV Europe Music Award. Par la suite, These Days Tour embarque le groupe en Asie, en Europe, en Australie, en Amérique du Sud et même en Afrique.

À l'issue de la tournée, Bon Jovi s'accorde de nouveau un break de deux ans. Durant cette période, Jon Bon Jovi se découvre des talents d'acteur et sort en 1997 son deuxième album solo, suivi un an plus tard du second album de Richie Sambora.

En 1999, le groupe Bon Jovi reprend du service et enregistre la chanson « Real life » pour le film « EdTV ». En juin 2000, le groupe sort leur septième album intitulé « Crush », d'où est tiré le single « It's my life », l'un des plus grands succès du groupe.

En tournée, Bon Jovi sort ensuite l'album live « One wild night: Live 1985-2001 » en mai 2001, suivi dans la même année du second album best of intitulé « Tokyo road ».

En 2002, Bon Jovi retourne en studio pour enregistrer leur huitième album, « Bounce », sorti en octobre de la même année. À la fin de Bounce Tour en août 2003, Bon Jovi prépare un nouveau projet consistant à ré-écrire, ré-enregistrer et réinventer une douzaine de leurs plus grands tubes, donnant naissance en novembre 2003 à l'album « This left feels right ».

Après la sortie en 2004 du coffret « 100,000,000 Bon Jovi fans can't be wrong », Bon Jovi sort en septembre 2005 un nouvel album intitulé « Have a nice day ».

Récompensé du Award of Merit aux American Music Awards de 2004 et inscrit dans le UK Music Hall of Fame depuis 2006, Bon Jovi rajoutera par la suite deux nouveaux albums à sa discographie, qui sont « Lost highway » en 2007 et « The circle » en novembre 2009.