EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» My NRJ «««

CRAZY TOWN

  • Prénom : Crazy town
  • Date de naissance : 30/11/1994
  • Lieu de naissance : Los Angeles, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Groupe de hip hop-rock très en vogue aux débuts des années 2000, Crazy Town fait partie des références majeures de la new scene actuelle. Crazy Town joue une musique mélangeant flow et textes de rap aux rythmiques de base du rock. Rendu célèbre grâce au single « Butterfly », numéro un du Billboard Hot 100, Crazy Town compte aujourd'hui plus de 10 années d'expérience ainsi que deux albums à succès à son actif.

Evènements

1999 - sortie du premier album "The gift of game"

2003 - dissolution du groupe

2007 - reformation de Crazy Town

Biographie

Ses premières années

Crazy Town se forme en 1995 à Los Angeles, autour des producteurs et interprètes Bret Mazur et Seth Binzer. Le duo décide tout d'abord de s'appeler Brimstone Sluggers et s'oriente vers le hip hop.

Mais à cette époque, les deux compères sont encore pris par d'autres projets en parallèle et n'arrivent pas à sortir leur propre album, trouvant néanmoins le temps d'enregistrer quelques chansons.

Au début de l'année 1999, le duo Mazur-Binzer décide de monter un groupe de hip hop-rock et de recruter des musiciens. Peu à peu, le groupe s'élargit et compte de nouveaux membres au sein de ses rangs, jusqu'à regrouper les deux membres fondateurs, Rust Epique, Adam « DJ AM » Goldstein, Doug Miller, James Bradley Jr. et Antonio Lorenzo « Trouble » Valli.

Cette formation, rebaptisée Crazy Town, signe ensuite auprès d'une grande maison de production et sort leur premier album intitulé « The gift of game », en novembre 1999. Cet album compte la participation de plusieurs invités de renom, dont Jay Gordon, Mad Lion et KRS-One.

À la sortie de l'album, Crazy Town est sollicité pour accompagner les Red Hot Chili Peppers en tournée. Entre temps, le guitariste Rust Epique quitte le groupe et cède sa place à Kraig Tyler.

Propulsé par les singles « Toxic » et « Darkside », le premier album des Crazy Town est très apprécié des amateurs du genre, mais peine à connaître le succès commercial escompté. Certifié disque de platine, ce premier essai a permis au groupe de se faire connaître du grand public et de se faire une réputation dans le milieu.

En 2000, Crazy Town est sollicité pour participer à la tournée Ozzfest. C'est à cette même époque que DJ AM décide de quitter la bande. En pleine ascension vers la gloire

Désormais incontournable de la scène rock de l'époque, Crazy Town renforce leur popularité en 2001, via leur troisième single « Butterfly », qui se place à la première place du Billboard Hot 100.

Constatant cette nette ascension de la côte de popularité de Crazy Town, DJ AM décide de revenir dans le groupe. L'album « The gift of game » d'où est tiré le single « Butterfly » voit ensuite ses ventes grimper en flèche, franchissant la barre du million de copies vendues à travers le monde.

Après une autre participation au festival Ozzfest en 2001, Crazy Town sort son quatrième single intitulé « Revolving door » et effectue une apparition dans le clip « Bad boy for life » de P-Diddy.

Très demandé, Crazy Town sort en novembre 2002 son second album, « Darkhorse », produit par Howard Benson. Avant l'enregistrement de l'album, le batteur James Bradley Jr. quitte l'aventure et est remplacé par Kyle Hollinger.

En comparaison avec le précédent album, cet opus connaît un succès commercial plus considérable, grâce notamment au succès des singles « Hurt you so bad » et « Drowning » qui fait également un tabac dans plusieurs pays d'Europe.

Sollicité de toutes parts et en pleine vague de succès, Crazy Town décide de se séparer en 2003.

Après deux albums à succès et une pléiade de concerts, l'aventure du groupe que les critiques considèrent comme l'une des meilleures de sa génération, s'arrête. La suite

Après la rupture du groupe Crazy Town, Bret Mazur fonde sa propre maison de production, qu'il baptise The Pharmacy. De son côté, Seth Binzer continue sa carrière musicale en solo et sort en 2004 son premier album intitulé « Happy love sick », qu'il signe sous le pseudonyme Shifty Shellshock.

Quant à Rust Epique, après avoir monté le groupe Pre)Thing, il meurt d'une crise cardiaque en 2004.

En 2007, les membres restants de Crazy Town annoncent la reformation du groupe. Crazy Town prépare ensuite la sortie d'un nouvel album, censé s'intituler « Crazy Town is back » et sortir dans le courant de l'année 2008. Jusqu'à présent, la sortie de ce tant attendu troisième album est sans cesse reporté.

Toujours actif à l'heure actuelle, Crazy Town s'est récemment produit au Les Deux, à Hollywood, en août 2009, pour assurer la promotion de l'album à venir.

Les membres du groupe se sont ainsi retrouvés ensemble sur scène pour la première fois depuis cinq ans.

Deux jours après le concert, Adam « DJ AM » Goldstein est retrouvé mort dans son appartement, des suites d'une overdose de drogue.

Aujourd'hui, Crazy Town est pris entre les multiples aller-retour en studio, préparant leur nouvel album, que les fans attendent avec impatience.