EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

ZABOU BREITMAN

  • Nom : ISABELLE
  • Prénom : Breitman
  • Date de naissance : 30/10/1959
  • Lieu de naissance : Paris, France
  • Nationalité : française
  • À la fois actrice, comédienne de théâtre, metteur en scène et réalisatrice, Zabou Breitman est l'un des plus brillants éléments du grand écran français.

Evènements

Biographie

Les débuts

Zabou Breitman , de son vrai nom Isabelle Breitman, voit le jour le 30 octobre 1959 à Paris. Ses parents ne sont autres que la comédienne Céline Léger ainsi que le scénariste et comédien Jean-Claude Deret, de son vrai nom Claude Breitman.

Influencée par les brillants parcours de ces derniers, Zabou Breitman rêve dès son plus jeune âge de faire carrière dans le monde du cinéma. À peine âgée de 5 ans, elle fait en 1965 ses premiers pas en tant qu'actrice et apparaît dans le feuilleton « Thierry la Fronde ».

Après ses années de lycée, elle étudie les langues et le cinéma. À cette même époque, elle s'inscrit auprès des Cours d'Art Dramatique René Simon à Paris et intègre au dé but de s années 80 la troupe d'animateurs de Récré A2, la célèbre émission pour la jeunesse.

En 1981, elle tourne dans son premier long-métrage, intitulé « Elle voit des nains partout ! ». L'année suivante, Zabou Breitman donne la réplique à Sophie Marceau et Claude Brasseur dans le films à succès « La boum 2 ».

En 1993, elle tourne dans le film « Banzaï » aux côtés de Valérie Mairesse et d'un certain Coluche . En 1994, elle enchaîne avec un rôle important dans le film « Gwendoline » et tourne l'année suivante dans trois nouveaux films à succès, dont « Suivez mon regard ».

Jusqu'à la fin des années 80, Zabou Breitman sera à l'affiche de près d'une dizaine de films, dont les plus notables sont « Fucking Fernand », « Le beauf » en 1987 ainsi que « Les cigognes n'en font qu'à leur tête » en 1989.

À cette époque, elle partage l'affiche avec une pléiade de grosses pointures du cinéma français, tels que Christian Clavier , Nathalie Baye , Richard Berry , Marlène Jobert, Vincent Cassel , Thierry Lhermitte ou encore Jean Yanne . De 1990 à aujourd'hui

Zabou Breitman entame les années 90 avec le film « Promotion canapé », suivi l'année d'après par « Les secrets professionnels », « Une époque formidable », « Toujours seuls » et « Blanval ».

Entre temps, elle s'illustre au théâtre dans des pièces à succès comme « Tartuffe » et « Cuisine et dépendances ». Au cinéma, elle tourne en 1992 dans les films « 588, rue Paradis », « La crise » aux côtés de Vincent Lindon et Patrick Timsit , ainsi que dans « Cuisine et dépendances », l'adaptation de la pièce de théâtre qu'elle a elle-même joué.

Après plusieurs années d'absence, elle effectue son grand come-back en 1996, dans les films à succès « L'homme idéal » et « Tenue correcte exigée ». Par la suite, elle enchaînera avec « Ça reste entre nous » et « Le Double de ma moitié » en 1998 ainsi que « Ma petite entreprise » et « Du bleu jusqu'en Amérique » en 1999.

En parallèle, elle ne délaisse pas sa carrière au théâtre et joue dans de nombreuses pièces célèbres.

Après une première expérience réussie de metteur en scène en 2000, avec la pièce de théâtre «  House and Garden » d'Alan Ayckbourn, Zabou Breitman s'attaque l'année suivante à la réalisation de long-métrages.

Elle sort alors le film « Se souvenir des belles choses », qui lui vaudra un Prix du Jury au Festival de Sarlat et générera trois Césars au reste de l'équipe. Dans ce film, elle est également actrice et scénariste.

Zabou Breitman joue ensuite dans « Un monde presque paisible » en 2002, « Narco » en 2003, « Le parfum de la dame en noir » en 2004 et « La main courante » en 2007. Elle est encore derrière la réalisation des films « L'hom me de sa vie » en 2006 et « Je l'aimais » en 2008.

Après avoir tourné dans « Les insoumis » et « Le premier jour du reste de ta vie » en 2008, elle retrouve en 2009 les devants de la caméra et est à l'affiche du film à succès « Rien de personnel », aux côtés de Jean-Pierre Darroussin et Denis Podalydès.