EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

VALERIA BRUNI TEDESCHI

  • Nom : VALERIA
  • Prénom : Bruni tedeschi
  • Date de naissance : 16/11/1964
  • Lieu de naissance : Turin, Italie
  • Nationalité : italienne
  • Née à Turin, Italie le 16 novembre 1964, l'actrice, comédienne, scénariste et réalisatrice franco-italienne Valeria Bruni Tedeschi débute sa carrière en France, dans les années 1980. Révélée par le film « Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel », elle connaîtra la gloire avec ses réalisations « Il est plus facile pour un chameau... » et « Actrices » des années 2000.

Evènements

2008 - "Les regrets"

Biographie

De l'Italie en France

Fille d'un riche industriel italien passionné de musique classique, d'une actrice et pianiste italienne, Valeria Bruni Tedeschi passe son enfance dans l'univers artistique turinois.

Elle y grandit avec son grand frère Virginio Tedeschi et sa soeur cadette Carla Bruni Tedeschi, future mannequin, chanteuse et femme du Chef d'Etat français Nicolas Sarkozy.

En 1973, à son 9ème printemps, la petite fille et sa famille font leurs adieux à leur Italie natale pour s'établir en France. Une décision que ses parents ont dû prendre pour fuir le groupe terroriste des Brigades rouges.

En France, suivant les pas de sa mère, l'Italienne prend des cours de théâtre chez Jean Darel, au Centre américain puis à l'Ecole des Amandiers de la ville de Nanterre.

Petit à petit, elle acquiert la performance d'une vraie comédienne grâce notamment à Patrice Chéreau et Pierre Romans. « Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel », la grande révélation

En 1983, Valeria Bruni Tedeschi fait sa première apparition à la télévision à travers une adaptation télévisée d'une composition de son père et au théâtre avec une pièce mise en scène par son mentor Patrice Chéreau.

En 1986, elle décroche le rôle d'une saxophoniste dans le film de Claude Confortès « Paulette, la pauvre petite milliardaire ». L'année d'après, Patrice Chéreau lui offre le personnage de Sonia dans « Hôtel de France », son premier vrai rôle au grand écran.

Depuis, les apparitions cinématographiques continuent jusqu'en 1993 où elle tient la vedette de « Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel ». Ce film de Laurence Ferreira Barbosa la mène tout de suite au seuil de la célébrité et lui rapporte, à sa surprise, le César du meilleur espoir féminin de 1994.

A partir de là, la jeune femme se range parmi les actrices les plus sollicitées de sa génération. L'expérience de scénariste et réalisatrice

Passé le cap du premier triomphe, Valeria Bruni Tedeschi poursuit sa carrière d'actrice jusqu'en 1997 où elle s'associe au scénariste italien Mimmo Calopresti pour l'écriture des dialogues de « Mots d'amour ».

A cette étape de son parcours, l'actrice multiplie ses collaborations et affine son talent de scénariste tout en développant ses connaissances du cinéma.

En 2002, elle réalise la comédie franco-italienne « Il est plus facile pour un chameau... » dans laquelle elle incarne Federica, le personnage principal. Dans la foulée, ce premier film co-écrit avec sa grande amie Noémie Lvovsky, lui rapporte le Prix Louis Delluc de 2003.

Elle va revivre la même expérience en 2007 à travers le film « Actrices » sélectionné au 60ème Festival de Cannes et couronné du Prix Un Certain Regard.

Après ce succès, Valeria Bruni Tedeschi continue son parcours scénique et cinématographique entre l'Hexagone et l'Italie.