EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

ARIé ELMALEH

  • Nom : ARIé
  • Prénom : Elmaleh
  • Date de naissance : 07/01/1975
  • Lieu de naissance : Casablanca, Maroc
  • Nationalité : française
  • Frère du célèbre comédien et humoriste Gad Elmaleh , Arié Elmaleh est un grand acteur, l'un des meilleurs du cinéma français. N'ayant rien à envier à son frère, il ne doit sa célébrité qu'à son talent et la réussite de ses propres films tels que « Les amants du Nil », « La maison de Nina » et « L'école pour tous ».

Evènements

Biographie

Présentation

Arié Elmaleh voit le jour le 7 janvier 1975 à Casablanca, Maroc, où il passe toute son enfance. Après ses années de lycée, il s'oriente brièvement vers des études en droit, qu'il délaisse très rapidement pour se tourner vers la comédie et le théâtre, ses véritables passions.

Installé à Paris, il intègre les cours du théâtre du Rond-Point, avant de se perfectionner à Asnières-Gennevilliers, auprès de l'école Le Studio où il suit les cours de Jean-Louis Martin Barbaz.

Par la suite, Arié Elmaleh fera ses premiers pas au théâtre dans des pièces à succès comme « La tête des autres » et « La visite de la vieille dame » en 1993. Il jouera dans plusieurs autres pièces, dont « Électre » en 1996 ainsi que « Le voyage dans le baroque » et « Iphigénie ou le péché des dieux » en 1997.

À cette époque, il collabore avec plusieurs grands noms du théâtre, tels que les metteurs en scène Yves-Marie Estève, Françoise Deruelle, Jean-Louis Jacopin ou encore Jean-Louis Martin-Barbaz.

Dans la même année 1997, il est sollicité au septième art et tourne dans plusieurs courts-métrages comme « Point d'interrogation » de Karim Samlal et « 3000 scénarios contre la drogue » d'Antoine de Caunes.

Arié Elmaleh commence petit à petit à sortir de l'anonymat et à se faire un nom dans le monde du cinéma hexagonal. Décidé à percer dans le monde de la comédie, il s'essaye en 1998 à la mise en scène, ce qui donnera naissance à la pièce de théâtre intitulée « Bal-trap ». La consécration

Ne délaissant pas sa carrière de comédien, il joue par la suite dans les pièces « La célestine » en 1998, « Le roi des Schnorer » en 1999 et « Visages » en 2000.

En 2001, il s'illustre dans la pièce « Juliette et Roméo » mise en scène par Irina Brook et fait ses premiers pas dans le cinéma dans le film « Change-moi ma vie ». Dans ce premier film, il partage l'affiche avec les non moindres Fanny Ardant et Roschdy Zem.

En 2002, Arié Elmaleh décroche son premier grand rôle au cinéma, dans le film « Les amants du Nil » d'Éric Heumann, dans lequel il donne la réplique à Emma de Caunes et Éric Caravaca. Entre temps, il s'illustre également à la télévision grâce à ses apparitions dans les séries télévisées « P.J. » et « La crim' » en 2001.

En 2003, il joue aux côtés de Gad Elmaleh dans le film « Chouchou » et commence à intéresser de près les grands réalisateurs. En parallèle, il continue de s'illustrer au théâtre, notamment en 2003 dans la pièce « Préliminaires », qu'il a également co-écrite avec Daniel Cohen.

À cette même époque, Arié Elmaleh devient l'égérie de la marque SFR et joue dans son spot publicitaire.

Après « Tout le plaisir est pour moi » en 2004, la véritable consécration de sa carrière arrive avec le film « La maison de Nina » de Richard Dembo. Tout s'enchaîne très vite pour l'acteur qui décroche en 2006 le premier rôle du film « L'école pour tous », pour lequel il obtient une nomination au César du meilleur espoir.

Après les films « Molière », « Je déteste les enfants des autres » et « Faut que ça danse » en 2007, Arié Elmaleh est aujourd'hui à l'affiche de « Jusqu'à toi », ainsi que de la pièce « La nuit des rois ».

Prochainement, il sera à l'affiche d'une nouvelle série sur Arte, intitulée « Les invincibles ».