EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» #LeBuzz NRJ Réunion «««

JEAN PIERRE JEUNET

  • Nom : JEAN PIERRE
  • Prénom : Jeunet
  • Date de naissance : 03/09/1953
  • Lieu de naissance : Roanne, France
  • Nationalité : française
  • Célèbre réalisateur et scénariste français, Jean-Pierre Jeunet est l'une des figures emblématiques du cinéma français. Papa de plusieurs films à succès, dont « Le fabuleux destin d'Amélie Poulain » et « Un long dimanche de fiançailles », il est non seulement plus que reconnu en France, mais également à Hollywood.

Evènements

1992 - "Delicatessen", meilleur premier film

Biographie

Ses débuts

Jean-Pierre Jeunet voit le jour le 3 septembre 1953 à Roanne, dans le Loire, mais grandit à Nancy, où il fait ses études. Grand amoureux du cinéma dès son plus jeune âge, il s'adonnera tout d'abord à de nombreux petits boulots, avant de se pencher pleinement sur sa passion.

Il commencera alors par étudier les techniques de l'animation. Dans les années 70, il fait la connaissance de Marc Caro, dessinateur spécialisé dans les bandes dessinées, avec qui il s'entend à merveille et décide de collaborer.

De cette entente naîtra tout d'abord le court-métrage « L'évasion » en 1978, suivi du film court d'animation « Le manège » l'année suivante. Entre temps, Jean-Pierre Jeunet s'adonne à la réalisation de clips et de spots publicitaires.

En 1981, il co-réalise avec son ami Marc Caro le court-métrage « Le bunker de la dernière rafale », qu'il a lui même co-écrit et joué. Cette réalisation lui vaudra le Grand prix au festival de Lille ainsi que plusieurs récompenses prestigieuses.

Après plusieurs années de préparation, Jean-Pierre Jeunet réalise en 1984 un autre court-métrage, intitulé « Pas de repos pour Billy Brakko », qui recevra le César du court-métrage. Le film est une adaptation d'une bande dessinée de Marc Caro.

Dans la même année, il signe la réalisation du clip vidéo « La fille aux bas nylons » de Julien Clerc et se fait une notoriété plus ou moins importante dans le milieu professionnel.

En 1990, Jean-Pierre Jeunet connaît sa première consécration en solo, grâce au court-métrage « Foutaises ». Il est récompensé du César du court-métrage ainsi que du premier prix de nombreux festivals importants, dont le Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand, les festivals d'Orberhausen, de Villeurbanne et de Savigny. Les longs-métrages

En 1991, Jean-Pierre Jeunet réalise son premier long-métrage, en collaboration avec son ami Marc Caro. Intitulé « Delicatessen », ce film qui met à l'affiche entre autres Rufus, Dominique Pinon et Jean-Claude Dreyfus, le propulse au rang de valeur sûre de la nouvelle génération de réalisateurs. Le film récoltera quatre Césars en 1992.

Fort de ce succès, Jean-Pierre Jeunet et son ami Marc Caro préparent un autre long-métrage, qui mettra près de quatre ans à voir le jour. À sa sortie en 1995, « La cité des enfants perdus » bénéficie d'une excellent accueil de la part des critiques et du public, en raison surtout du scénario et des effets spéciaux innovateurs.

Au box-office, le film est un grand succès commercial.

S'étant fait une réputation et une notoriété internationales, Jean-Pierre Jeunet est sollicité en 1997 pour réalisé « Alien, la résurrection », un film hollywoodien. Suite au succès mondial du film, le réalisateur français a acquis aux États-Unis la reconnaissance et le respect des grosses pointures du milieu.

Désormais mondialement célèbre et de retour en France, il tourne en 2001 « Le fabuleux destin d'Amélie Poulain », joué par avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz et Jamel Debbouze.

Avec plus de 8 millions d'entrées et quatre Césars récoltés, « Le fabuleux destin d'Amélie Poulain » est devenu un film culte du répertoire français, faisant ainsi de Jean-Pierre Jeunet un des réalisateurs légendaires du cinéma français.

En 2004, il renforce son statut de grand réalisateur en donnant naissance au film à succès « Un long dimanche de fiançailles », lauréat de cinq Césars.

En 2007, Jean-Pierre Jeunet est sollicité pour réalisé « Harry Potter et l'ordre du phénix » mais décline la proposition.
« Micmacs à tire-larigot », sort en fin d'année 2009 avec Dany Boon .