EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Aucune émission n'est en cours «««

OLIVER STONE

  • Nom : WILLIAM OLIVER
  • Prénom : Stone
  • Date de naissance : 15/09/1946
  • Lieu de naissance : New-York City, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Il est non seulement un réalisateur de talent mais également producteur, scénariste et même acteur. Oliver Stone possède une filmographie qui ne manque pas de marquer les esprits. Engagé durant la Guerre du Vietnam, Oliver Stone s'inspire beaucoup de cet événement pour un bon nombre de ses films. Réalisateur aux deux Oscars, il tourne actuellement la suite de « Wall Street », paru il y a un peu plus d'une vingtaine d'années.

Evènements

Biographie

Un futur réalisateur à la Guerre du Vietnam

William Oliver Stone, naît le 15 septembre 1946 à New York City, auprès d'un père américain et d'une mère française. L'enfant grandit auprès d'une famille aisée, son père étant un financier à Wall Street.

Alors qu'il est âgé de 15 ans, les parents d'Oliver Stone se séparent à cause des relations extra-conjugales de son père. Il poursuit ses études auprès de la prestigieuse université de Yale qu'il finit par quitter au bout du deuxième semestre.

Par la suite, Oliver Stone part pour le Vietnam afin d'y enseigner l'anglais pendant six mois avant de travailler dans la marine marchande. En 1967, il s'engage dans la Guerre du Vietnam et sert aux cotés de la 25e division d'infanterie ainsi que la 1ère division de cavalerie.

De retour aux États-Unis un an plus tard, Oliver Stone est décoré du Bronze Star et Purple Heart mais la guerre lui aura surtout permis d'avoir une nouvelle vision du monde, qu'on peut ressentir dans ses films.

Oliver Stone reprend alors ses études universitaires à New York où il suit des cours de cinéma, jusqu'en 1971. C'est ainsi qu'il fait la rencontre de Martin Scorsese qui devient son mentor.

Durant la même époque, il se lie d'amitié avec Lloyd Kaufman, le fondateur de la compagnie de cinéma indépendant, Troma Entertainment. Oliver Stone participe ainsi à un des films de ce dernier, « The battle of love's return », où il fait une petite apparition.

Après l'université, Oliver Stone est bien déterminé à faire du cinéma qu'il réalise son premier court-métrage intitulé « Last year in Vietnam ». La course aux Oscars

Étant réalisateur de premier abord, Oliver Stone écrit également le scénario de la majorité de ses films, mais également pour d'autres réalisateurs. En 1974, il sort son premier long-métrage, un film d'horreur intitulé « La Reine du mal ».

Par la suite, il se met à l'écriture du scénario du film « Midnight express » qui raconte l'histoire de William Hayes, un étudiant américain qui se fait emprisonner en Turquie. Le film, réalisé par Alan Parker vaut à Oliver Stone l'Oscar du meilleur scénario en 1979.

Fort de ce succès, Oliver Stone poursuit sa carrière de scénariste en collaboration avec des réalisateurs de talent, à savoir John Milius pour « Conan le Barbare », Brian de Palma pour « Scarface », Michael Cimino pour « L'Année du dragon » ou encore Alan Parker pour « Evita ».

En 1986, il s'attelle à la réalisation de « Platoon » inspiré de son expérience de la Guerre du Vietnam. Ainsi, l'histoire met en scène celle de Chris Taylor incarné par Charlie Sheen, qui s'engage dans la guerre du Vietnam et qui n'est pas sans rappeler la propre histoire du réalisateur.

Le film remporte quatre Oscars à savoir, celui du meilleur son, meilleur montage, meilleur film et meilleur réalisateur. Par la même occasion, Oliver Stone obtient l'Ours d'argent du meilleur réalisateur lors du Festival de Berlin.

Trois ans plus tard, le réalisateur reprend le thème de la Guerre du Vietnam avec « Né un 4 juillet » qui met en scène le personnage de Ron Kovic qui revient de la guerre avec des séquelles et interprété par Tom Cruise . Une fois de plus, Oliver Stone est récompensé par son talent en remportant l'Oscar du meilleur réalisateur.

« Né un 4 juillet » reçoit six autres nominations aux Oscars et remporte également celui du meilleur montage. Complétant la trilogie des films sur le Vietnam, Oliver Stone sort « Entre ciel et terre », en 1993.

Dans ce dernier, il met en scène une jeune vietnamienne nommée Le Ly Hayslip, qui voit son peuple déchiré par la guerre et tombe amoureuse d'un soldat américain. Ainsi, comme le titre du film l'indique, la jeune fille est tiraillée « entre ciel et terre ». Un réalisateur politique

À coté de ses films sur le Vietnam, Oliver Stone réalise également d'autres films dans d'autres registres. Ainsi en 1987, « Wall Street » arrive dans les salles obscures avec pour objet l'histoire d'un jeune financier aux dents longues.

Ce film aura valu à Michael Douglas de remporter l'Oscar du meilleur acteur. Deux ans plus tard, le réalisateur sort « JFK », basé sur la thèse du procureur Jim Garrison qui avance que la mort de John F. Kennedy est le résultat d'un complot.

Le film, dont le personnage principal est Jim Garrison, interprété par Kevin Costner est loin de laisser l'opinion indifférente. Par ailleurs, « JFK » reçoit huit nominations aux Oscars et remporte celui de la meilleure photographie ainsi que du meilleur montage.

En 1995, il revient avec un autre président des États-Unis dans « Nixon ». Avec Anthony Hopkins dans la peau du président Richard Nixon, Oliver Stone a su peindre le portrait du personnage avec délicatesse en montrant ses défauts ainsi que ses qualités.

En 2008, Oliver Stone sort « W. : L'improbable Président » basé sur la vie du président George W. Bush. Il réalise de nombreux autres films dont chaque sortie est un événement tels « U Turn - Ici commence l'enfer », « Alexandre » ou encore « World Trade Center ».

Décidément un réalisateur engagé, Oliver Stone ne cache pas sa sympathie envers les FARC, un groupe considéré comme terroriste par les États-Unis et l'Union Européenne.

Actuellement, Oliver Stone réalise le deuxième volet de « Wall Street » intitulé « Money never sleeps » toujours avec Michael Douglas , mais avec la nouvelle vedette du cinéma américain, Shia LaBeouf dans le rôle du yuppie.