EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Le 5H - 9H «««

KEVIN COSTNER

  • Nom : KEVIN MICHAEL
  • Prénom : Costner
  • Date de naissance : 18/01/1955
  • Lieu de naissance : Lynwood, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • Considéré comme l'incarnation du rêve américain par ses fans, l'acteur et réalisateur américain Kevin Michael Costner alias Kevin Costner naît à Lynwood, Californie, Etats-Unis le 18 janvier 1955. On le connaît notamment pour ses rôles dans « Les incorruptibles », « Jusqu'au bout du rêve », « Danse avec les loups », « Robin des bois : Prince des voleurs », « JFK » et « Bodyguard ». Il est doublé dans la version française de la majorité de ses films par le comédien français Bernard Lanneau.

Evènements

1985 - "Une bringue d'enfer"

1990 - "Danse avec les loups"

1992 - production de "Bodyguard"

2007 - "Mr Brooks"

Biographie

« Les incorruptibles », le premier grand rôle

Fils d'une assistante sociale et d'un réparateur dans une société américaine nommée Edison, Kevin Costner a vécu une enfance modeste en Californie. Adolescent, il ne pensait pas du tout devenir acteur même s'il aimait regarder les films.

D'ailleurs après le lycée, aspirant à une carrière d'homme d'affaires, il opte pour des études de Marketing. Mais au cours de ses années d'études à l'université, le jeune homme fait la découverte du théâtre qui devient son grand centre d'intérêt l'amenant à intégrer une troupe d'étudiants.

Son diplôme en poche, le futur acteur fait une incursion dans les affaires avant de devenir régisseur aux Studios Raleigh d'Hollywood. Entre temps, il continue avec ses fameux cours de théâtre et commence à se produire sur les planches des salles de représentation de sa ville.

En 1974, à l'ombre de ses 19 ans, le jeune Kevin Costner fait sa première apparition à l'écran dans le film « Sizzle beach, USA», le début d'une série de petits rôles qu'il jouera à partir de 1981.

On le verra dans le film de Kevin Reynolds « Une bringue d'enfer », puis dans « Le prix de l'exploit » de John Badham où il tient la vedette ainsi que dans « Silverado », un des rares films de western des années 1980.

Après ces humbles débuts, l'acteur obtient son premier grand rôle au grand écran en 1987 quand Brian De Palma lui offre le rôle d'Eliot Ness, le policier dans le film « Les incorruptibles ». La même année, il apparaît également dans le film « Sens unique » de Roger Donaldson dans le personnage d'un lieutenant de Marine compromis à une affaire de meurtre.

Du coup, l'acteur promis à un avenir brillant est élu Star de demain par les propriétaires de salles de projection cinématographique.

En 1988, il poursuit avec le triomphal « Duo à trois » de Ron Shelton, classé parmi les meilleurs films de sport de l'Histoire, dans lequel il incarne Crash Davis, un as du base-ball. « Danse avec les loups », début phénoménal d'un acteur-réalisateur

En 1989, le film de base-ball de Phil Alden Robinson « Jusqu'au bout du rêve » amène encore Kevin Costner sous les feux des projecteurs. La même année, l'acteur, fort de ses exploits à l'écran et voulant s'essayer à l'expérience de réalisateur, s'associe à son ami Jim Wilson. Ensemble, ils fondent Tig Productions, leur société de production cinématographique.

En 1990, il est à la fois acteur principal et réalisateur du film pacifiste et écologiste « Danse avec les loups » qui devient un énorme succès populaire à travers le globe. Tourné avec de véritables Amérindiens dans le Dakota du Sud, cette première réalisation de Kevin Costner a remporté plusieurs nominations aux Oscars.

D'ailleurs l'acteur-réalisateur a obtenu à la fois l'Oscar du meilleur film et l'Oscar du meilleur réalisateur grâce à son chef-d'oeuvre humaniste.

La même année, Kevin Costner fait la une dans le film de Tony Scott « Vengeance ». Plus populaire que jamais, il fait encore des ravages en 1991 à la sortie de « Robin des bois : Prince des voleurs » dans lequel il incarne Robin de Locksley, le héros courageux et romantique.

Il fait également un énorme tabac pour son interprétation triomphale du juge Jim Garrison dans le film « JFK » d'Oliver Stone. D'ailleurs, sa prestation remarquable lui vaudra une nomination aux Golden Globes dans la catégorie Meilleur acteur dans un rôle dramatique.

En 1992, l'acteur produit son deuxième film à succès planétaire « Bodyguard » où il joue les gardes de corps épris par leurs clientes aux côtés de la célèbre Whitney Houston.

Après ce film à succès, Kevin Costner fait encore part de son talent en jouant les truands au grand coeur dans le film bouleversant « Un monde parfait » de Clint Eastwood, dans les salles en 1993. L'expérience de producteur

Passant à une autre étape de sa carrière après le succès de « Danse avec les loups » et « Bodyguard », Kevin Costner produit en 1994 « Rapa Nui », le film de Kevin Reynolds.

La même année, l'acteur-producteur enchaîne avec le western ambitieux co-réalisé avec Lawrence Kasdan « Wyatt Earp », où il apparaît en tête d'affiche. L'année d'après, il co-produit avec Lawrence Gordon, Charles Gordon et John Davis le film de science-fiction post-apocalyptique « Waterworld ».

Classée parmi les films les plus chers de l'histoire du cinéma, cette épopée futuristico-nautique n'a pas rencontré le succès escompté mais reste à l'origine d'une attraction aux studios Universal d'Hollywood et du Japon.

Elle est également à l'origine d'un jeu vidéo non moins apprécié par la jeune génération.

Toujours en 1995, Kevin Costner finance et présente la mini-série documentaire « 500 Nations » retraçant l'histoire des Indiens d'Amérique jusqu'au XXe siècle.

1997 voit la sortie du film « The postman » ou « Le facteur », une autre réalisation et production de l'acteur qui lui vaut le surnom de The Boomer pour son charme de petit gamin toujours-souriant.

L'année d'après, l'acteur-producteur en compagnie de Denise Di Novi et Jim Wilson lancent « Une bouteille à la mer », l'adaptation du roman éponyme de Nicholas Sparks réalisée par Luis Mandoki.

Après ce drame romantique, le réalisateur poursuit en 2002 avec le film de western à succès modeste « Open range » dans lequel il interprète Charley Waite aux côtés de Robert Duvall et Annette Bening.

2007 est l'année de production de « Mr Brooks » réalisé par Bruce A. Evans où l'acteur se met dans la peau de Mr. Earl Brooks.

Puis en 2008, Kevin Costner produit « Swing vote, la voix du coeur », une réalisation de Joshua Michael Stern avant de réapparaître au grand écran avec « The new daughter » en 2009.